Ligue 1 : Guingamp et Caen dos à dos, Nîmes dompte Reims

Commentaires()
Si Guingamp et Caen se sont neutralisés dans le match de la peur (0-0), Nîmes a dompté Reims dans une rencontre débridée (0-3).

La suite de ce weekend de Ligue 1 réservait un duel de la peur entre l'En Avant Guingamp et le Stade Malherbe de Caen. Un match marqué également par les bisbilles entre les dirigeants des deux clubs par médias interposés depuis deux semaines. Personne n'a pris le dessus dans ce rapport de force.

Guingamp et Caen crispés par l'enjeu

L'enjeu a certainement tué le jeu tant l'impression de crispation a été perceptible dans les deux camps. Mais au choix, c'est peut-être le club normand qui a été le plus proche de la victoire en manquant la balle de match par Tchokounté, un peu court à dix minutes de la fin (79e). Pour le reste, Guingamp a eu le ballon, mais a peiné à trouver des décalages face à un bloc caennais attentif et près à gicler en contre. La plus belle occasion des Bretons est intervenue à la demi-heure de jeu sur une frappe à mi-distance de Blas détournée par Samba (32e). Au classement, ce résultat plombe davantage les Guingampais que leur adversaire, l'équipe de Jocelyn Gourvennec restant à 5 points du Stade Malherbe, toujours barragiste.

Nîmes a régalé

En première partie de tableau, un duel de promus opposait Reims à Nîmes. Et c'est le club gardois qui a effectué une démonstration d'efficacité dans ce match entre deux clubs qui ont parfaitement rempli leur carnet de route cette saison. Ferri a débloqué la situation sur un service de l'inévitable Savanier (0-1, 26e), avant que Ripart ne mette son équipe à l'abris en exploitant une mauvaise relance pour aller marquer en solitaire (0-2, 43e). Dès le retour des vestiaires, Nîmes a scellé son succès grâce à Bouanga, auteur d'un tir victorieux sur un coup de billard (0-3, 46e). Nîmes repasse devant son adversaire du soir à la faveur d'une meilleure différence de buts.

L'article continue ci-dessous

ENTRETIEN - Faitout Maouassa (Nîmes) : "J'ai retrouvé de vraies sensations cette saison"

Reims Nimes

Bordeaux n'y est pas

Enfin, les Girondins de Bordeaux ont concédé un nouveau revers, cette fois-ci contre Angers, dans un match entre deux formations du ventre mou. Malgré une possession de balle supérieure, le club au Scapulaire a manqué d'idée dans son jeu. Angers en a profité avec son mode opératoire habituel, fait de rigueur et de réalisme offensif. C'est Bahoken qui a libéré le SCO en déviant un centre parfait du très clairvoyant Tait (0-1, 40e). Angers, qui a assuré son maintien, pointe à la 11ème place. Bordeaux, trois rangs plus bas, devra encore mettre un coup de collier pour éviter une mauvaise surprise.

Fermer