Leonardo évoque le retour d'Ibrahimovic à l'AC Milan

Commentaires()
Harry How
Pour le directeur sportif de l'AC Milan, un retour d'Ibrahimovic au club n'est pas possible.

Au milieu des rumeurs selon lesquelles la Série A aurait ses faveurs de son ancien attaquant, le directeur du club lombard a admis qu'un retour éventuel de la star des Galaxy n'était pas dans les plans.

Le directeur de l'AC Milan, Leonardo, a déclaré que le retour de Zlatan Ibrahimovic n'était pas possible, bien qu'il ait admis que l'attaquant de LA Galaxy était plus qu'une pensée pour les Italiens.

Ibrahimovic a inscrit 42 buts en Serie A pour Milan entre 2010 et 2012, avant de rejoindre le géant de la Ligue 1, le Paris Saint-Germain.

L'ancienne star suédoise a déjà inscrit 20 buts avec les Los Angeles Galaxy dans la MLS depuis 2018, et Milan aurait pris contact avec l'attaquant de 37 ans à propos d'un transfert.

Le directeur milanais Leonardo a toutefois mis en doute les rumeurs avant la victoire 3-1 de jeudi contre l'Olympiakos en Europa League.

"Ibra a des liens très étroits avec Milan, tout le monde le sait", a déclaré Leonardo à Sky Sport Italia.

"Nous ne pouvons pas nier que c'était une pensée brève qui nous traversait l'esprit lorsque nous sommes arrivés, car il est extraordinaire et possède des caractéristiques très spécifiques, mais pour le moment, ce n'est pas possible."

Pendant ce temps, Gennaro Gattuso a soutenu Patrick Cutrone afin de reprendre le flambeau de la légende milanaise Filippo Inzaghi.

Cutrone a marqué, à l'instar de Gonzalo Higuain. Milan a marqué trois fois en l'espace de neuf minutes en deuxième mi-temps et renverser un score en sa défaveur (0-1).

Le jeune homme a représenté un brillant atout dans la sombre campagne de Milan en 2017-18 et Gattuso pense que Cutrone a les compétences requises pour marcher sur les traces de la carrière du grand Inzaghi.

"J'espère qu'il pourra devenir le nouvel Inzaghi", a déclaré Gattuso en conférence de presse. "Mais il doit continuer à travailler et à garder les pieds sur terre."

Fermer