Le cri du coeur de Marta après France-Brésil : "Le football féminin dépend de vous pour survivre"

Commentaires()
Getty
Après l'élimination du Brésil, la légende du football féminin a envoyé un message avec émotion et conviction à la jeune génération brésilienne.

Le Brésil a sans doute dit adieu à une génération dorée ce dimanche soir. L'équipe de Vadao a été contraint de s'incliner en huitième de finale de la Coupe du monde féminine contre l'équipe de France dans un match très disputé après les prolongations. Grande nation du football féminin ces dernières années, le Brésil n'a jamais été sacré champion du monde malgré une finale en 2007 contre l'Allemagne et va devoir tourner une page de son histoire.

En effet, plusieurs joueurs ne vont selon toute vraisemblance plus jamais disputer la Coupe du monde. Formiga, la joueuse du PSG, âgée de 41 ans ne sera pas de la partie dans quatre ans, certainement comme Marta. La légende du football féminin, six fois élue meilleure joueuse du monde, âgée de 33 ans, va certes continuer de jouer pour le Brésil mais a peu de chances de disputer le prochain mondial, et c'est également le cas de Cristiane, 31 ans.

L'article continue ci-dessous

Durant toute sa carrière, Marta s'est battue afin de promouvoir le football féminin dans le monde entier mais aussi au Brésil. La meneuse de jeu du Brésil a gardé la tête haute après la défaite contre la France et a préféré envoyer un message à la relève. Quelques minutes après le coup de sifflet final, Marta s'est exprimé, pleine d'émotion et de conviction, à la nouvelle génération, aux jeunes filles, du Brésil et du monde entier, pour leur demander de se battre en faveur du football féminin.

"C'est un moment spécial, il faut en profiter. Je dis ça dans le sens où il faut apprécier ce résultat à sa juste valeur. On réclame du soutien, mais il faut savourer ce qu'on a fait. On sourit aujourd'hui et je crois que c'est primordial, il faut pleurer au début pour sourire à la fin. Il faut en vouloir plus, s'entraîner plus, être prête à jouer 90 minutes, plus 30 minutes (de prolongation) et toutes les minutes nécessaires. C'est ce que je demande aux filles. Formiga n'est pas éternelle, Marta non plus, Cristiane non plus. Le foot féminin dépend de vous pour survivre. Pensez à ça, savourez. Pleurez au début pour sourire à la fin", a expliqué Marta.

Un cri du coeur de la part d'une des meilleures ambassadrices du football féminin. Nul doute que les jeunes Brésiliennes ont dû être motivées par le discours de la légende Marta et seront prêtes à mettre le bleu de chauffe pour tenter de marcher dans les pas de la numéro dix du Brésil.

Fermer