La Ligue des Champions n'est plus un sujet tabou pour Galtier

Commentaires()
Après l'importante victoire ramenée de l'ASSE, Christophe Galtier a reconnu que son équipe visait une place dans le trio de tête et rien d'autre.

Le LOSC continue de séduire et aligner les bons résultats en Ligue 1. Ce dimanche, la formation nordiste est allée battre l'AS Saint-Etienne sur ses terres. Un succès acquis sur le fil grâce à un but de Nicolas Pepé et qui permet aux Dogues de consolider leur deuxième place. Ces derniers ont désormais sept points d'avance sur leur poursuivant direct (Lyon), et 13 sur la 4e place.

Les Lillois ne peuvent plus se cacher. Ils sont en course pour cueillir un strapontin pour la prochaine Ligue des Champions. Après avoir longtemps joué les faux-modestes, Christophe Galtier, l'entraineur de l'équipe, n'a pu que reconnaitre cette réalité.  "L'écart est important. Si nous sommes sérieux jusqu'au bout, nous aurons peut-être l'occasion de jouer une coupe d'Europe. Si nous sommes des morts de faim, en acceptant l'exigence de tous les jours, nous nous battrons pour le podium. Il n'y a aucune pression par rapport à l'enjeu. Nous essayons de tracer notre chemin", a-t-il déclaré après le match.

Fonté : "Tout fait pour terminer deuxièmes"

Même son de cloche chez son joueur José Fonté. Le champion d'Europe a admis que terminer à une autre place que la seconde serait une déception pour lui et ses partenaires. "Il reste dix matches avant la fin du championnat et nous continuons. C'est encore trente points à prendre. C'est beaucoup. Il faut se concentrer avant de jouer contre Monaco. Il faut prendre match par match et travailler tranquillement. Nous sommes confiants. Nous allons tout faire pour terminer 2e. C'est la vérité".

Par ailleurs, outre la bonne opération réalisée sur le plan comptable, Galtier a aussi tenu à mettre en avant l'esprit conquérant qu'a affiché son équipe dans le Forez : "Nous nous sommes créé de plus belles occasions que l'adversaire. J'étais convaincu que nous gagnerions en ouvrant la marque. Je regrette notre déchet technique et la relation milieu-attaque. En regardant le score de Lyon à Strasbourg, nous nous étions dit de faire aussi bien que l'OL pour maintenir l'écart mais il y avait aussi l'envie de jouer et prendre un maximum de risque pour prendre des points".

 

Fermer