John Stones : "La Colombie est probablement l'équipe la plus sale que j'aie jamais rencontrée"

Commentaires()
Getty
Présent en conférence de presse jeudi, le défenseur central de l'Angleterre a montré qu'il n'était pas vraiment un grand fan de l'équipe colombienne.

Qualifiée pour les 1/4 de finale de la Coupe du Monde grâce à sa victoire obtenue au forceps face à la Colombie dimanche soir (1-1, 4-3 TAB), l'Angleterre ne s'attendait peut-être pas à vivre une rencontre avec autant d'intensité, qui plus est pas toujours positive. Pourtant habitués aux contacts rugueux et aux mots doux échangés sur les terrains - les 23 anglais évoluent en Premier League, championnat réputé pour son intensité - les hommes de Gareth Southgate se sont littéralement fait bouger par des colombiens fidèles à leurs valeurs de combativité. Et visiblement, tout cela n'a pas été au goût de John Stones, le défenseur central des Three Lions. 

"La Colombie est probablement l'équipe la plus sale que j'aie jamais rencontrée"

Présent en conférence de presse jeudi, le Champion d'Angleterre avec Manchester City la saison passée en a profité pour revenir sur l'atmosphère particulière qui entourait la rencontre. Selon le joueur de 24 ans, l'arbitrage n'a pas forcément été à la hauteur, peu aidé par le comportement des partenaires de Radamel Falcao. "Je pense qu'il aurait pu y avoir plusieurs cartons rouges pour ce qui s'est passé. La Colombie est probablement l'équipe la plus sale que j'aie jamais rencontrée. Lorsque nous avons obtenu le penalty, ils ont encerclé l'arbitre, poussé l'arbitre, vous avez tous vu le coup de tête (de Barrios sur Henderson, ndlr). Abîmer le point de penalty. Beaucoup de choses qui n'ont rien à voir avec le foot et dont vous n'avez probablement pas entendu parler", a déclaré l'ancien d'Everton. 

John Stones

Après ces accusations, prononcées à tort ou à raison, le joueur aux 30 sélections est revenu sur la prestation des siens, se félicitant d'avoir su garder la tête froide. "Je pense que nous avons, de notre côté, fait preuve de beaucoup de caractère pour garder notre sang froid et ne pas nous faire prendre à leur jeu", a ajouté John Stones.

Eux qui s'apprêtent à défier la Suède en 1/4 de finale, samedi (16h), les anglais peuvent s'attendre à un nouveau combat, dans un autre registre cette fois. Moins accrocheurs que les colombiens, les suédois n'en restent pas moins une équipe difficile à manoeuvrer, avec un groupe d'1m90 de moyenne. 
 

Prochain article:
Le Barça prépare une offre stratosphérique pour De Jong
Prochain article:
Arsenal, Laurent Koscielny soutient Hector Bellerin : "Revient plus fort qu'avant"
Prochain article:
Coupe de France : L'AS Monaco tombe contre le FC Metz, Lille assure contre Sète
Prochain article:
Après une nouvelle défaite contre Metz, Thierry Henry n'entrevoit toujours pas le bout du tunnel
Prochain article:
Allianz Cup - SL Benfica - FC Porto (1-3) : Brahimi et Marega permettent aux Dragons de voler vers la finale
Fermer