News Résultats en direct
France

France : Giroud, Payet... les grands perdants du report de l'Euro 2020

13:09 UTC+1 18/03/2020
Olivier Giroud France
Le report du championnat d'Europe à l'été 2021 aura des conséquences sur la liste des 23 de Didier Deschamps et sur le sort de certains trentenaires.

C'est officiel depuis ce lundi : l'Euro n'aura pas lieu cet été mais bel et bien à l'été 2021 du 11 juin au 11 juillet. Un report acté par l'UEFA afin de permettre aux différents championnats d'aller à leur terme, ainsi que la Ligue des champions et la Ligue Europa, suite à leur interruption en raison de l'explosion de la pandémie du Coronavirus. Outre l'impact sur l'organisation, ce report aura également une influence sur la liste des joueurs présents l'été prochain lors de cet Euro. En effet, si certains pourront en profiter pour se refaire la cerise et revenir de blessure, d'autres auront un an de plus dans les pattes et auront bien du mal à conserver leur place en sélection nationale. C'est notamment le cas chez certains joueurs de l'équipe de France.

Report de l'Euro - Une "décision sage" pour Noël Le Graët (FFF)

Olivier Giroud

Comment ne pas penser directement à Olivier Giroud après ce report de l'Euro. Le troisième meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France comptait clôturer son aventure avec les Bleus avec ce championnat d'Europe. Titulaire indiscutable dans l'esprit de Didier Deschamps, Olivier Giroud a vu sa participation à l'Euro sans cesse remise en cause en raison de son manque de temps de jeu avec Chelsea cette saison. Longtemps doublure de Tammy Abraham, et même derrière Michy Batshuayi dans la hiérarchie, l'ancien attaquant d'Arsenal a réussi à inverser la tendance ces dernières semaines en revenant dans les plans de Frank Lampard. Titularisé lors des cinq derniers matches des Blues, toutes compétitions confondues, Olivier Giroud a inscrit deux buts.

Son regain de forme a chassé les doutes survenus à l'hiver lorsqu'il mettait tout en oeuvre pour quitter Chelsea dans l'optique de grappiller des minutes ailleurs pour ne pas être mis de côté par Didier Deschamps. Une question se pose désormais, Olivier Giroud va-t-il réussir à tenir le rythme jusqu'à l'été 2021 ? En fin de contrat cet été, le Français n'aura pas le droit à l'erreur au moment de choisir sa prochaine destination. Le champion de France 2012 va devoir choisir un club dans lequel il jouera sous peine de revivre une saison compliquée avec en fil conducteur sa présence ou non dans la liste des 23 de Didier Deschamps. Le sélectionneur des Bleus l'a défendu contre vents et marrés cette année mais il ne pourra pas éternellement sauver l'attaquant qui fêtera ses 34 ans à l'automne prochain si ce dernier n'a pas de rythme en raison de son statut en club.

Dimitri Payet

Convoqué par Didier Deschamps lors du rassemblement en octobre dernier, Dimitri Payet l'aurait très certainement été de nouveau au mois de mars si la saison n'avait pas été interrompue. Le meneur de jeu de l'Olympique de Marseille réalise une très belle saison et porte son équipe avec neuf buts et quatre passes décisives en vingt-deux matches de Ligue 1. Dimitri Payet disposait d'une hype autour de ses performances semblables à celle qu'il a eu en 2016. Et cette année-là, le meneur de jeu français avait été retenu par Didier Deschamps pour disputer l'Euro en France et avait même été titulaire tout au long de la compétition.

Voir Dimitri Payet disputer l'Euro 2020 n'était pas une certitude, mais c'était une forte possibilité à ne pas écarter. Le meneur de jeu aurait pu profiter de la saison tronquée de Florian Thauvin, blessé toute la saison, de l'absence d'Ousmane Dembélé, blessé jusqu'à la fin de saison, de l'adaptation progressive de Nabil Fekir au Betis pour se faire sa place dans la liste des 23 et remplacer un de ces trois joueurs, présents lors du sacre en 2018. Dans une dizaine de jours, Dimitri Payet va fêter ses 33 ans et il a peut-être dit adieu à sa dernière chance de disputer un second tournoi majeur avec les Bleus. Le joueur de l'OM aura encore ses chances l'année prochaine, mais il fera face à une lourde concurrence en attaque, bien supérieure à celle de cette saison, et devra donc faire une saison XXL, encore plus impressionnante que celle-ci ce qui ne sera pas une mince affaire, pour glaner son spot pour l'Euro 2021.

Steve Mandanda

 

Laissé de côté par Didier Deschamps en juin et en septembre 2019, Steve Mandanda a retrouvé sa place chez les Bleus en octobre et en novembre, profitant même de la blessure d'Hugo Lloris pour disputer les quatre rencontres. Il faut dire que si l'Olympique de Marseille pointe à la deuxième place de la Ligue 1 derrière le PSG, le portier français n'y est pas étranger. Décisif, Steve Mandanda a retrouvé son meilleur niveau après une saison décevante. Sa perte de poids l'a grandement aidé à retrouver une meilleure mobilité et les pépins physiques se font plus rares, bien qu'ils soient toujours présents.

Après tout, Steve Mandanda a 34 ans, 35 dans dix jours, et aura donc 36 lors de l'Euro 2021. Ces dernières saisons, le gardien de l'OM a connu des pépins physiques à la cuisse et a manqué plusieurs rencontres. Au poste de gardien de but, Steve Mandanda peut jouer encore plusieurs années et espérer être dans la liste des 23 de Didier Deschamps à l'été 2021, à condition toutefois que son physique le laisse tranquille mais aussi et surtout qu'il conserve le niveau affiché cette saison. Steve Mandanda ne peut se permettre d'être aussi friable que l'an dernier, car derrière lui ça pousse au portillon avec la montée en puissance de Mike Maignan notamment. 

Report de l'Euro - Didier Deschamps n'a qu'un match en tête, celui contre le coronavirus

Blaise Matuidi

L'impact et l'importance de Blaise Matuidi en équipe de France n'est plus à prouvé. L'ancien milieu de terrain du PSG est l'un des joueurs les plus utilisés par Didier Deschamps profitant de son sens du sacrifice et de sa polyvalence pour le faire jouer dans un milieu à trois, dans un milieu à deux, et parfois même sur le couloir gauche comme lors de la Coupe du monde 2018. Mais le milieu de terrain de la Juventus qui aura 33 ans en avril, et donc 34 ans au moment de l'Euro, devra pour tenir sa place conserver son statut de titulaire en club. Un statut de plus en plus menacé. Cette saison, tout le monde lui prédisait le pire avec l'arrivée de Maurizio Sarri qui ne semblait pas compter sur lui.

Comme face à chaque défi lors de sa carrière, Blaise Matuidi a réussi à surmonter ce problème. Le milieu de terrain français a certes légèrement moins de temps de jeu que la saison dernière, mais il a surtout une plus forte concurrence et risque de subir l'éclosion d'Adrien Rabiot qui s'adapter au fur et à mesure aux exigences du club turinois. Si Blaise Matuidi parvient à conserver son niveau actuel et un temps de jeu satisfaisant, il ne fait aucun doute qu'il sera de la partie à l'été 2021, mais s'il aurait été avec certitude dans la liste des 23 cet été, il va de nouveau devoir batailler et conserver sa place à la Juventus, club dans lequel il évoluera selon toute vraisemblance étant donné qu'il a levé son option d'un an.

Les autres

Bien évidemment, ce n'est pas une liste exhaustive et le report de l'Euro va complètement relancer les cartes pour de nombreux joueurs. Moussa Sissoko, convoqué lors du dernier rassemblement et dont la concurrence est féroce en club, est lui aussi menacé. Tout comme Thomas Lemar, dont les performances avec l'Atletico Madrid sont décevantes et qui a profité jusqu'à lors des blessures de ses concurrents, ou bien encore des joueurs comme Léo Dubois qui ne sont pas totalement implantés dans le noyau dur de l'équipe de France et qui peuvent faire face à l'émergence d'un joueur ou à un retour au plus haut niveau d'un concurrent.