News Résultats en direct
France vs Albanie

France-Albanie (4-1) : Ikoné, le film devenu réalité

08:02 UTC+2 08/09/2019
Jonathan Ikone France
L'attaquant du LOSC s'était fait tout un film pour sa première en Bleu. Il ne pouvait rêver meilleur départ.

"Je ne pouvais pas rêver mieux." Buteur pour sa première en Bleu samedi contre l'Albanie (4-1), Jonathan Ikoné (21 ans) avait le sourire jusqu'aux oreilles dans les couloirs du Stade de France. Un peu groggy par sa merveilleuse soirée, l'attaquant du LOSC ne cachait pas sa joie d'avoir non seulement porté ce maillot avec les A au Stade de France, mais aussi d'avoir marqué d'entrée. Le début d'un film qu'il s'était fait depuis l'annonce de sa sélection la semaine dernière. "Dans mon film, il y avait un but, rappelait-il en zone mixte. Et franchement ce film s'est vraiment bien déroulé et je suis super content."

Entré en jeu à la 77e à la place de l'homme du match Kingsley Coman, Jonathan Ikoné n'avait que quelques minutes pour briller. Suffisamment de temps pour marquer et ainsi devenir le premier joueur sous l'ère Deschamps à inscrire un but dès sa première sélection. Une réalisation bourrée d'audace et de technicité avec l'aide de Nabil Fékir, qu'il racontait après-coup : "J'ai vu que j'étais tout seul. Je me suis retourné. Y'a 'Nakou' qui fait son appel. Je voulais le toucher pour faire une passe décisive, mais j'ai vu qu'il me l'avait remis, donc je me suis dit 'là, c'est le moment de marquer avec cette équipe de France'."

Félicité par son pote Mbappé

En tribune, son vieux pote de Bondy Kylian Mbappé pouvait l'applaudir. "Il est venu me féliciter en premier dans les vestiaires, révélait Ikoné. Et je tiens à le remercier lui aussi, ainsi que toute sa famille que j'apprécie et que j'aime beaucoup."

Dans une soirée aussi belle qu'importante dans la course à la qualification pour l'Euro, c'est toute l'équipe de France qui se réjouissait de la première réussie de 'Jorko'. À l'image de Benjamin Pavard, ancien du LOSC : "C'est très bien. Avec Lille, il est performant. Là, il marque. Je suis très content pour lui, il le mérite." Maintenant, Ikoné voit plus loin, avec la prochaine étape mardi contre Andorre pour "pourquoi pas faire une bonne entrée et en mettre un deuxième." Pour le reste, peut-être fera-t-il de ce film une série. Un film en plusieurs épisodes dont il serait le metteur en scène. Un metteur en scène déjà bien inspiré.

Benjamin Quarez, au Stade de France.