News Résultats en direct
Serie A

Eriksen lancé à la 91e, Conte dit œuvrer "pour le bien de l'Inter"

17:29 UTC+1 06/12/2020
Antonio Conte - Sassuolo Inter - Serie A 2020/21
Antonio Conte, l'entraineur de l'Inter, a expliqué pourquoi il n'a lancé son milieu danois Christian Eriksen qu'à l'entame du temps additionnel.

L'Inter a obtenu samedi sa troisième victoire consécutive en Serie A et s'est emparé de la deuxième place, au détriment de la Juventus. L'équipe de Conte est dans le sillage de Milan et peut désormais se concentrer sur la dernière journée de Ligue des champions.

Au micro de DAZN, Antonio Conte a analysé ce match remporté face à Bologne. "Le but 2-1 est venu de façon inattendue. Par le passé, nous avons été mis en danger lors des matchs comme celui-ci en raison d'une baisse d'intensité. En juillet, nous avons eu une très mauvaise expérience contre Bologne ici à San Siro. Conscients de ce souvenir, nous étions aujourd'hui plus prudents et déterminés ».

Le coach transalpin a ensuite évoqué le cas de quelques individualités. Il s'est d'abord exprimé à propos de Romelu Lukaku, l'homme fort de sa formation. "Lukaku, à mon avis, peut encore grandir. Je l'ai défini comme un diamant brut qui vient d'arriver ici. En travaillant, il pourrait devenir l'un des attaquants les plus forts du monde. Il est sur la bonne voie, maintenant il a tout, qualités physiques et techniques. joueur de football américain en vitesse, il a des caractéristiques uniques. Même dans le passé dans d'autres équipes, j'avais tellement insisté pour l'avoir ".

Eriksen peut partir en janvier, assure Marotta

En revanche, il a été moins dithyrambique envers Christian Eriksen, qu'il juge un élément comme les autres. Face à Bologne, il a osé le faire entrer à la 92e minute de jeu, ce qui ressemble à une vraie humiliation pour le joueur. "Eriksen? La relation avec lui est comme celle avec tout le monde, c'est une excellente relation. Tous les choix que je fais sont faits pour le bien de l'Inter. Christian travaille, il est engagé, il est disponible."

Sur la transformation tactique de l'Inter, Conte admet qu'il a changé quelque chose récemment. "En Italie on joue un football très tactique, on alterne des moments de haute pression avec des moments d'attente puis d'agression sur le ballon. Nous recherchons ce type d'équilibre, aussi parce que nous avions l'habitude de presser beaucoup plus haut mais les adversaires vous étudient au fil du temps. Et nous avons laissé beaucoup d'espace derrière. Nous sommes plus compacts maintenant et nous nous sentons plus en sécurité. Bien que ce que nous faisions auparavant n'était pas si mauvais, aujourd'hui les garçons savent tout faire ".

Enfin, pour conclure, Conte a lâché un mot concernant le héros de la rencontre, le Marocain Achraf Hakimi : "On parle d'un garçon qui a 20 ans, il n'a eu qu'une expérience à Dortmund dans sa carrière, en Allemagne ils jouent un football différent du nôtre. Il travaille, il a compris la différence entre jouer en Italie et en Allemagne. C'est un joueur avec beaucoup de marge de progression, je pense qu'il est avec la bonne équipe et le bon entraîneur pour s'améliorer. Il doit beaucoup travailler, je suis heureux parce que ce type de performance augmente la confiance".