Dortmund - Thomas Meunier avait "déjà signé" en février

Commentaires()
Thomas Meunier BVB Borussia Dortmund
Borussia Dortmund
Présenté aux médias par Dortmund ce jeudi, l'ex latéral droit du PSG a confié avoir signé en Allemagne dès le mois de février. Troublant...

Après plusieurs années de bons et loyaux services, Thomas Meunier, en fin de contrat, a quitté le Paris Saint-Germain pour s'engager, libre, au Borussia Dortmund. Arrivé en Allemagne pour remplacer le très offensif Achraf Hakimi, qui s'est engagé à l'Inter, le Belge a donc rapidement trouvé preneur et rejoint un club au projet ambitieux. Idéal pour tourner la page. Selon ses dernières déclarations, rejoindre Dortmund est une décision mûrement réfléchie, actée depuis le mois de février dernier.

Les révélations troublantes de Thomas Meunier

"J’avais déjà signé avant le match (le 1/8e de finale aller de Ligue des Champions entre le PSG et le BVB le 18 février dernier, ndlr). J'avais la chair de poule pendant tout le match. C'était la première fois pour moi que je jouais dans un tel stade et dans une telle ambiance. Ici à Dortmund il y a beaucoup plus de spectateurs, tout le monde était debout. Je me disais : « Wow, je serai ici l'année prochaine", a ainsi confié le latéral droit lors de sa présentation. Des révélations pour le moins troublantes.

Maurizio Sarri : "Pour sortir l’OL, il faudra une grande performance"

Troublantes, car en opposition avec celles prononcées au mois d'avril dernier, quand ce même Thomas Meunier usait encore des médias pour tenter d'obtenir une prolongation du côté du Champion de France. "Tout ce qui circule sur moi sur les réseaux sociaux par rapport à Dortmund, je ne comprends pas (...) Je ne comprends pas cet engouement ! Mon objectif principal c'est toujours de rester à Paris, mais pour l'instant c'est assez calme", avait-il déclaré à l'époque, non fixé sur son avenir.

Une chose est sûre, Thomas Meunier ne sera pas de la partie face à l'Atalanta Bergame en quart de finale de la Ligue des Champions. Et suite à cette énième sortie médiatique, force est de constater que sa côte de popularité, déjà bien entamée dans la capitale française, ne devrait pas s'améliorer. Bien au contraire... 

Fermer