News Résultats en direct
Ligue des champions

Barça, Antoine Griezmann : "Messi n'est pas quelqu'un qui parle beaucoup"

19:20 UTC+2 01/10/2019
Griezmann Barcelona rueda de prensa
À la veille de son premier match de Ligue des Champions au Camp Nou, Antoine Griezmann s'est confié sur son impatience, et sur sa relation avec Messi.

Recrue phare du FC Barcelone cet été, Antoine Griezmann, l'ancien de l'Atlético de Madrid, connaît des débuts en dents de scie sous le maillot blaugrana, peu aidé il est vrai par l'état de forme des hommes d'Ernesto Valverde, qui ne rassurent pas ces dernières semaines. 

Néanmoins, le Champion du monde se montre plus adroit quand les Catalans évoluent à domicile, parvenant à élever son niveau de jeu face aux supporters présents dans le Camp Nou. Cela tombe bien, ce mercredi soir (21h00), Antoine Griezmann s'apprête à disputer son premier match de Ligue des Champions à domicile sous ses nouvelles couleurs, lui qui, après avoir été tenu en échec face au Borussia Dortmund (0-0), va devoir se frotter à la défende de l'Inter Milan

Présent en conférence de presse d'avant-match ce mardi, le natif de Macon n'a pas caché son impatience, et ce malgré les difficultés rencontrées par les Barcelonais en ce début de saison. "Un match de Ligue des champions, c'est toujours spécial. Ce sera mon premier à la maison, je l'attends avec beaucoup d'envie. Il faudra que l'équipe réalise un grand travail pour essayer de gagner de la meilleure manière possible et prendre les trois points. C'est forcément plus difficile sans Ousmane (Dembélé), Léo (Messi), Ansu (Fati) ou encore quand Luis (Suarez) n'était pas là. C'est embêtant que l'on ne soit pas tous ensemble, car on ne peut pas travailler durant les entraînements et les matches. On essaiera de trouver la meilleure formule demain pour gagner", a assuré Antoine Griezmann, avant d'évoquer ses sensations. 

Une intégration progressive, une relation à nouer avec Messi

"Je me sens à l'aise mais j'ai besoin de m'améliorer, en particulier dans mes mouvements, car avec le ballon je suis bien. Je peux encore améliorer dans mon jeu sur les ailes. Je me sens bien, confiant, mais il me manque encore des petites choses pour qu'on voie le meilleur Griezmann (...) Je suis très heureux. Ma famille aussi. Je prends beaucoup de plaisir sur et en dehors du terrain. Je découvre d'autres manières de préparer les matches, une autre vision du football et j'essaie de m'imprégner de tout ça pour m'améliorer", a ajouté le Français, dont la relation avec Lionel Messi évolue doucement mais sûrement, à en croire des dernières déclarations.  

"Ce n'est pas quelqu'un qui parle beaucoup et moi non plus, nos échanges sont donc limités. Je lui ai servi quelques matés, on est sur la bonne voie. Il a été blessé, c'est donc difficile de développer cette connexion et de l'améliorer, mais nous sommes deux garçons ouverts et on est là pour s'aider entre coéquipiers", a ainsi confié le buteur, en profitant aussi pour évoquer le cas de l'un de ses partenaires en club et en sélection, celui d'Ousmane Dembélé. 

"Je suis toujours à ses côtés. Il vient avant les entraînements afin de faire un travail de renforcement musculaire. Quand vous entrez dans une dynamique de blessures, c'est compliqué d'en sortir. Il peut compter sur notre soutien". Un soutien dont il aura bien besoin, lui qui peine à justifier la somme astronomique déboursée par le FC Barcelone pour l'arracher au Borussia Dortmund, confronté à des pépins physiques de manière malheureusement régulière.