Avant de retrouver son ancien club de Leicester, où en est Riyad Mahrez à City ?

Commentaires()
Getty Images
Riyad Mahrez retrouve Leicester City ce mardi (20.45), l'équipe qui l'a révélé aux yeux du monde et avec laquelle il a conquis la Premier League.

Nommé pour le trophée du meilleur joueur africain de l’année 2018 et présent dans la shortlist de dix joueurs en compagnie de cadors tels que Salah, Mané ou Aubameyang, où en est Riyad Mahrez à Manchester City au moment de retrouver son ancienne formation de Leicester ?

Une période d'acclimatation

Cette rencontre de League Cup sera en effet l'occasion pour l'international algérien de retrouver l'équipe qui l'a révélé aux yeux du monde et avec qui il avait connu une incroyable odyssée en 2016 en remportant la Premier League. Depuis, Mahrez a rallié Manchester City, une formation prestigieuse, où il évolue sous les ordres du non moins prestigieux Pep Guardiola.

L'Algérien n'a débuté que 9 matches de Premier League jusqu'ici et a connu deux premiers mois assez calmes, pour ne pas dire mitigés. Difficile néanmoins de jauger un joueur sur ses deux premiers mois de compétition dans sa nouvelle équipe, étant donné que ces 8 semaines peuvent s'assimiler à une période d'acclimatation à son nouvel environnement et à la façon de jouer de sa nouvelle équipe. Surtout lorsqu'il s'agit d'une équipe aussi particulière que celle qui évolue sous la férule et les préceptes tactiques uniques de Pep Guardiola.

D'autant que Mahrez était la seule recrue citizienne de l'été. Une recrue unique pour quoi tout était forcément nouveau. Aucun de ses concurrents dans sa zone de jeu n'a eu un tel désavantage au début de la saison. Désormais, Mahrez semble avoir bien assimilé toutes les subtilités du système de Guardiola, lui qui coulisse bien avec son latéral au moment de repiquer dans l'axe comme les équipes de Pep savent si bien le faire. À l'instar de Sterling ou Sané, Mahrez se retrouve désormais à l'itiniation comme à la finition de ces actions.

Comme nous l'explique Sam Lee, correspondant Goal qui suit Manchester City, Guardiola apprécie beaucoup Mahrez et surtout le fait qu'il possède de l'expérience dans le championnat anglais. Expérience maintes fois démontrée par le passé avec une équipe de moindre envergure. Pep avait d'ailleurs personnellement insisté pour la venue de l'ailier en été.

ps riyad

Un mélange entre Sané, Sterling et Bernardo Silva

Mais qu'est-ce que Mahrez a apporté concrètement à City depuis son arrivée ? On ne peut clairement pas aller jusqu'à dire que le joueur algérien apporte une nouvelle dimension au jeu des Sky Blues, mais il l'agrémente clairement d'une nouvelle facette. En plus de ses dribbles et changement de rythme très déstabilisants pour le latéral adverse, l'arme principale de Mahrez sont ses centres lobés depuis le flanc gauche.

L'article continue ci-dessous

Si Sterling ou Sané sont très forts dans les duels, et si Bernado Silva est capable de multiplier les centres dans la boîte, Mahrez est lui un mix entre ces trois joueurs et propose les mêmes services dans un seul joueur. Pour Sam Lee, ce profil complet constitue clairement une arme de plus dans l'arsenal déjà conséquent de City, surtout que la saison anglaise est longue et que Pep aura forcément recours à l'Algérien dans différentes compétitions en 2019. Mahrez devra, de son côté, parfaire sa compréhension du système du coach espagnol. À la manière d'un Sterling, cela lui permettra d'empiler les buts et les passes décisives. Même si le retour à la compétition de Kevin De Bruyne pourrait avoir un impact négatif sur son temps de jeu.

Bref, sur le court terme, le futur de Mahrez à City se présente sous les meilleurs auspices. Reste à savoir si l'Algérien ne connaîtra pas une malédiction à la Van Nistelrooy. Lorsqu'il évoluait à Manchester United, l'émérite buteur batave avait manqué un pénalty contre Arsenal, permettant aux Guners à l'époque de lancer leur série d'invincibilité. Auteur d'un pénalty manqué à Anfield cette saison, Mahrez le regrettera-t-il ? Tout dépendra de la saison des Reds et de ses propres performances. L'ancien renard de Leicester a plus que jamais son destin entre ses pieds et toutes les cartes en main pour réussir.

 

Prochain article:
OFFICIEL - Barcelone annonce l'arrivée de Kevin-Prince Boateng
Prochain article:
OFFICIEL - Fortes (Toulouse) vers Lens
Prochain article:
Monaco, Danijel Subasic titulaire contre Metz
Prochain article:
Aulas furieux à cause des insultes anti-OL
Prochain article:
"Barcelone, j'arrive !" - Kevin-Prince Boateng confirme son transfert au Barça
Fermer