News Résultats en direct
Monaco

AS Monaco, Petrov pousse un coup de gueule contre la VAR

12:03 UTC+1 05/11/2019
Oleg Petrov Monaco
Après Leonardo Jardim, le président de l'ASM a également affiché son mécontentement concernant l'assistance vidéo.

Battu sur la pelouse de l'AS Saint-Etienne dimanche soir, l'AS Monaco a du mal à digérer sa défaite contre les Verts. Et pour cause, le club de la Principauté estime avoir été lésé par l'arbitrage vidéo ayant annulé un carton rouge à l'ASSE et n'ayant pas détecté une faute avant le but de Saint-Etienne. Quinzième de Ligue 1, l'AS Monaco n'est pas bien placé dans le classement publié par L'Equipe illustrant  l’impact favorable/défavorable de la VAR ce qui a poussé Oleg Petrov a affiché son insatisfaction, à son tour, dans le quotidien français.

Monaco, Jardim en colère contre l'arbitrage

"Nous avons la sensation que les choses tournent souvent en notre défaveur et c’est le sentiment que reflète le classement que vous avez publié. Ces chiffres montrent que les changements de décisions nous ont toujours été, et à de nombreuses reprises, défavorables depuis le début de la saison. Comme la saison dernière d’ailleurs. Je ne peux pas croire que les choses ne vont pas s’équilibrer dans le temps. La seule chose que je veux, c’est que l’AS Monaco soit traitée de manière juste et équitable, comme toutes les autres équipes de notre championnat", a analysé le président de l'AS Monaco.

"Un but illégal"

Après la rencontre, Leonardo Jardim avait également fortement pesté contre l'arbitrage au micro de Canal + : "L'équipe d'arbitrage a voulu donner la victoire à Saint-Etienne. C’était un but illégal. C'est un match équilibré, donc, qui donne la victoire ? C'est l'arbitre, bien sûr". Quelques minutes plus tard, l'entraîneur de l'AS Monaco, visiblement très remonté contre l'arbitre de la rencontre en avait remis une couche en conférence de presse.

ASSE- AS Monaco (1-0), Sainté freine l'ASM

"C’était un match très équilibré. Il n’y a pas eu beaucoup d’opportunités. Après, il s’est passé ce que tout le monde a vu. Comment c’est possible de valider un but avec une faute grossière sur la transition de Saint-Etienne ? C’est incroyable. Tout le monde regarde la télé. 99% des gens ont la même opinion. Et les professionnels de ce métier, qui regardent les choses, ne disent rien", a analysé le technicien portugais de l'ASM.

Benjamin Lecomte, plus mesuré, avait regretté l'arbitrage ainsi que l'absence des supporters au stade : "La première chose, c'est que le VAR ne changera pas les hommes. Et ensuite, ça commence à être casse-pieds de jouer dans des stades vides. On est professionnels, on a la chance de jouer devant des beaux publics. Encore une fois, ce n'était pas le cas, et ça gâche l'ambiance pour nous et les supporters. J'espère que ça va changer".