News Résultats en direct
Euro 2016

Anelka balaie l'actualité : l'Euro 2016, Benzema, Zidane, Pogba

13:28 UTC+1 23/02/2016
Nicolas Anelka Chennaiyin FC Mumbai City FC ISL season 2
L'ancien joueur de l'équipe de France s'est confié dans les colonnes de France Football.

Nicolas Anelka est revenu sur de nombreux sujets dans un entretien accordé à France Football ce mardi. Pour l'ancien joueur de Chelsea, les hommes de Didier Deschamps disposent d'une bonne chance de gagner l'Euro 2016 en France l'été prochain. 

"Ils sont capables de gagner l’Euro. C’est tout ce que je leur souhaite. Deschamps sait y faire. Devant, l’équipe peut s’appuyer sur Olivier Giroud, Antoine Griezmann et Karim Benzema : c’est fort ! Les Bleus possèdent aussi, selon moi, le meilleur milieu du monde sur le plan défensif, avec Lassana Diarra, Blaise Matuidi, Paul Pogba, Geoffrey Kondogbia, en attendant, j’espère, le rétablissement d’Abou Diaby. Et comme la victoire se joue et se gagne au milieu....", a jugé Anelka, visiblement sûr des qualités de l'entrejeu de la sélection nationale. 

Anelka aimerait voir Benzema à l'Euro

Même si la présence de Karim Benzema durant la compétition demeure encore incertaine et est tributaire de la décision de la justice dans l'affaire de la sextape, Anelka espère voir le madrilène sous le maillot des Bleus cet été : "Je ne sais pas s’il participera à l’Euro, mais sportivement, pour la France, sa présence serait un plus. Karim est régulier au Real, il est très en forme", a-t-il commenté, ajoutant que "Didier (Deschamps) est assez intelligent et il prendra les bonnes décisions. Il s’en sortira facilement."

L'ex-international tricolore s'est également prononcé sur les débuts de Zinédine Zidane à la tête du Real Madrid. Si le titre de Liga semble perdu à cause du retard conséquent de 9 points sur le Barça, l'ancien attaquant du Real a confiance en les capacités de Zidane afin de réussir : "Il aime le foot et possède les compétences. Il a démarré par de belles victoires à Bernabeu et je suis content pour lui. Mais ce n’est que le début et la route est longue. Au Real, la pression est très forte. Vous n’êtes jamais tout à fait tranquille…"

Puis il a abordé le cas de Paul Pogba, le considérant comme "un joueur de classe internationale", avant d'assurer : "Nous avons joué ensemble à la Juve quelques mois et je lui avais prédit qu'il figurerait vite dans les cinq meilleurs joueurs du monde. Il a été distingué dans l'équipe type FIFA et FIF-Pro et ça ne m'étonne pas."