Villarreal-Real Madrid (2-2) - Le Real Madrid évite le pire grâce à Bale !

Getty Images

Qui aurait imaginé, il y a un mois, que Gareth Bale s'imposerait comme l'homme providentiel du Real Madrid ? C'est pourtant ce qui est en train de se dessiner en ce début de saison délicat pour le Real.

Bale était partout

Largement remaniée après de multiples blessures - Eden Hazard en prime - l'équipe de Zinédine Zidane a dû s'en remettre à son ailier gallois pour éviter une défaite sur la pelouse de Villarreal. C'est Bale, dans les arrêts de jeu de la première période, qui a permis au Real de ne pas rentrer mené grâce à un but opportuniste (45e+1). Car avant cela, le sous-marin jaune avait débloqué la situation sans que personne ne trouve rien à y redire en exploitant une erreur de Ramos par Moreno (12e).

L'article continue ci-dessous

C'est Bale, encore, qui a égalisé en toute fin de match d'une frappe imparable du gauche (86e) après que Villarreal ait repris l'avantage d'un but opportuniste de Gomez (74e). Bref, Bale a crevé l'écran, y compris lorsqu'il s'est fait expulser au bout de la nuit sans conséquence fâcheuse (90e+4).

Par ailleurs, Karim Benzema a aussi pesé sur la défense de Villarreal grâce à sa technicité et ses déplacements. Le numéro 9 de la Maison Blanche a notamment trouvé le poteau juste avant la mi-temps (45e). Mais le Real n'avait peut-être pas assez d'armes, ce dimanche. Et il a aussi manqué d'idées.

Il laisse donc deux points sur le terrain d'une formation seizièmes ce dimanche soir, et ne pointe qu'à la cinquième place, avec cinq petits points. Barcelone n'est pas le seul géant à faire du surplace.