Stats - Le bilan de José Mourinho en deux saisons et demi à la tête de Manchester United

Commentaires()
Getty Images
Avec trois titres décrochés lors de sa première année, le technicien portugais était bien parti avant de lentement décrocher avec les Red Devils.

José Mourinho est-il fragile en décembre plus que dans les autres mois de l'année ? Trois ans après son éviction de Chelsea, le 17 décembre 2015, l'entraîneur portugais est de nouveau renvoyé par un club anglais, en l'occurence Manchester United. Le Special One a en effet été limogé de ses fonctions par les dirigeants des Red Devils.

Une annonce qui intervient après une défaite 3-1 contre Liverpool dimanche dernier et de manière plus globale, un début de saison peu satisfaisant avec 19 points de retard sur le leader de la Premier League, Manchester City. Sur le fond et dans le jeu proposé, Manchester United a été rarement à son avantage. Le club anglais s'est contenté de quelques coups d'éclat, comme la victoire à Turin face à la Juventus, en Ligue des champions, ou des exploits individuels, par Lingard, Martial ou De Gea.

58% de victoire

À l'heure du bilan, Mourinho n'est pas exempt de tout reproche. Sa capacité d'adaptation qui a tant fait sa réputation à Porto, Chelsea ou l'Inter Milan ne suffit plus. S'il a décroché trois titres lors de ses 12 premiers mois à la tête de MU, le reste de l'aventure n'a pas répondu aux attentes des supporters et des dirigeants.

Statistiques

Chiffres

Matches 144
Victoires 84
Nuls 31
Défaites 29
% de victoires 58%
Buts inscrits 251
Buts concédés 129
Titres remportés 3

Après avoir décroché la League Cup, l'Europa League et le Community Shield, le Special One n'a plus rien eu de particulier à part une deuxième place derrière Manchester City, en 2017-2018. Son échec en Ligue des champions lors de cette même saison, face à Séville en huitième de finale, l'a discrédité à Old Trafford.

Prochain article:
Emiliano Sala - Tout ce que l'on sait à la mi-journée sur la disparation de l'avion
Prochain article:
Barcelone - Kevin-Prince Boateng : "Messi est le meilleur joueur non seulement du monde mais de l’univers"
Prochain article:
Les réactions du monde du foot après la disparition d'Emiliano Sala
Prochain article:
Le père d'Emiliano Sala : "Je ne peux pas le croire, je suis désespéré"
Prochain article:
Pierre Labat, le recruteur qui a conseillé Emiliano Sala aux Girondins : "Un garçon humainement très attachant"
Fermer