News Résultats en direct
Ligue 1

Souquet et Montpellier freinent l’OL (1-0)

21:08 UTC+2 27/08/2019
Arnaud Souquet Montpellier Lyon Ligue 1 27082019
L’OL a été défait ce mardi pour la première fois de la saison. Les Rhodaniens ont cédé à Montpellier où Arnaud Souquet leur a fait très mal.

L’OL de Sylvinho n’est plus invincible. Impressionnants lors des deux premières journées du championnat, les Gones ont fait pschitt lors de la troisième. Les Rhodaniens ont baissé pavillon à La Mosson ce mardi, là où ils n’avaient pourtant plus perdu depuis 2012. Un MHSC entreprenant et très séduisant les a fait déjouer au prix d'une remarquable prestation collective.

Arnaud Souquet a été le grand héros de la rencontre, même si c’est toute l’équipe héraultaise qui s’est surpassée lors de ce rendez-vous. L’ancien Niçois, qui fait son retour en Ligue 1 après un bref passage à La Gantoise, a fait mouche à trois minutes de la pause sur une reprise de volée phénoménale. À la suite d’un ballon mal repoussé par la défense lyonnaise, l’arrière droit a exécuté une remarquable frappe du droit, au point où Anthony Lopes n’a même pas eu le temps d’esquisser le moindre geste.

La différence dans ce match ne s’est donc faite que sur un seul but. Mais, l’écart aurait pu être plus important. Le MHSC a raté d’autres opportunités, comme le pénalty loupé par Andy Delort (27e). Le champion d’Afrique n’est visiblement plus très à l’aise dans cet exercice. Laborde (16e) et Oyongo (26e) ont également péché dans la finition. En deuxième période, les Pailladins auraient aussi pu enfoncer le clou, surtout après s’être retrouvés en supériorité numérique. A la 51e, Youssouf Koné ayant vu rouge pour un coup de coude sur un adversaire.

Lyon était meilleur à dix

Côté lyonnais, il n’y aura pas grand-chose de positif à retenir de cette rencontre, si ce n’est le côté solidaire que l’équipe a affiché lorsqu’elle s’est retrouvée dos au mur. Curieusement, avec un homme en moins, les visiteurs se sont montrés plus incisifs et cohérents que lorsqu’ils étaient à onze. A la 61e, Jason Denayer a même manqué d’égaliser, avec une tête passée tout près du cadre.

Pour l’OL, il s’agit clairement d’un coup d’arrêt, tant au niveau du résultat enregistré que par rapport au contenu proposé. Sylvinho avait pourtant bien mis en garde ses hommes la veille en conférence de presse contre toute forme d’euphorie. Un premier revers, ce n’est cependant en rien alarmant. Et la manière dont le MHSC a rebondi après son faux-pas de la 1e journée contre Rennes en est la meilleure preuve.