Saint-Etienne - Toulouse (2-2) : Printant, M'Vila et toutes les réactions

Commentaires()
Getty Images
Retrouvez toutes les réactions après le match nul entre Saint-Etienne et Toulouse (2-2).

Ghislain Printant (entraîneur de Saint-Étienne) : "En terme d'émotion, le public a été servi. Il y a eu des buts. Il y a de la frustration car nous avions préparé ce match pour l'emporter. Nous avons commis des erreurs qui nous ont donné un lourd handicap mais l'équipe a eu la force de ne pas lâcher pour revenir au score alors que nous sommes passés proches du 3-0. Il aurait fallu débloquer la situation les premiers. Cela n'a pas été le cas. Le VAR a eu une grande importance en étant décisif sur trois buts refusés, un de Toulouse et deux de Saint-Étienne".

Yann M'Vila (milieu de Saint-Etienne, beIN SPORTS) : "On va retenir la réaction en fin de première période puis la seconde période pendant laquelle on se procure de nombreuses occasions. Ça se joue à rien. Il y a des hors-jeu qui se jouent à quelques centimètres. La VAR ? C'est le foot moderne, il faut accepter les décisions de la VAR".

Timothée Kolodziejczak (défenseur de Saint-Étienne) : « On est un peu déçus. Nous débutons bien avant que je commette une faute un peu stupide. Nous avions la possession du ballon et sur deux actions ils nous ont plombé mais nous avons eu la force de caractère pour revenir. Il y a eu un penalty non sifflé sur Yohan Cabaye. Nous avons montré un bon visage après avoir été menés 2-0. Il faut régler les détails de concentration notamment qui n'allaient pas. Maintenant, les matches s'enchaînent tous les trois jours. Nous n'avançons pas au classement mais nous n'avons pas perdu. Nous prenons un bon point mais nous en perdons deux. C'est un peu mitigé. Il faudra faire mieux. Mais avant cela, il y a la Ligue Europa. »

L'article continue ci-dessous

Alain Casanova (entraîneur de Toulouse) : "Il y a une grosse frustration. On a la possibilité de rentrer à la mi-temps avec pratiquement un score de 3-0, et finalement il y a 2-1 à la pause et ils égalisent après la mi-temps. On peut gagner, car on marque un but mais il est refusé. C'est vraiment litigieux".

Max-Alain Gradel (attaquant de Toulouse) : "Au vu du match que nous avons livré et surtout la première période, nous pouvons avoir des regrets mais après la seconde, on peut se dire que nous avons été chanceux de prendre un point. Pour l'instant, ça se passe bien. La saison dernière, nous avions très bien commencé avant de très mal terminer. Il est trop tôt pour donner des conclusions. Le plus important est que nous prenons du plaisir. L'esprit de groupe a pris le dessus et nous jouons les uns pour les autres. Il faut absolument préserver cela pour la suite".

Le résumé du match

Fermer