News Résultats en direct
Ligue 1

Rennes-Toulouse (3-2), Rennes stoppe la mauvaise spirale

17:02 UTC+1 27/10/2019
Issiaga Sylla Raphinha Rennes Toulouse Ligue 1 27102019
Sur sa pelouse de Roazhon Park, Rennes a repris gout à la victoire ce dimanche en prenant le dessus sur Toulouse au bout d’un match renversant.

Un peu plus de deux mois après son ultime succès, Rennes s’est relancé ce dimanche en récoltant les points mis en jeu lors de son duel contre Toulouse. Poussé par leur public, les Rouge et Noir ont fini par briser la mauvaise dynamique. Mais, que ce fut dur ! Malgré une entame de match tambour battant, l’équipe de Stéphan a souffert pour assurer la victoire. Et ce n’est que dans les derniers arrêts de jeu qu’elle a raflé la mise par l’intermédiaire du jeune Yann Gboho.

En scorant deux fois après six minutes de jeu, les Rennais s’étaient mis dans les meilleures prédispositions pour l’emporter, et même dérouler. Cependant, rattrapés par leurs carences et le doute qui les paralyse depuis quelques semaines, ils n’ont pas pu garder la maitrise très longtemps. La seconde période a même ressemblé à un long calvaire, avec cette hantise de se faire surprendre derrière et concéder une nouvelle contre-performance.

Heureusement donc que le SRFC a fait le plus dur d’entrée. M’Baye Niang a ouvert le score dès la 3e minute en plaçant une belle volée sur un centre à mi-hauteur de Faitout Maoussa. Puis, trois minutes plus tard, Adrien Hunou a doublé la mise en reprenant de près un service de Joris Gnagnon. Deux buts que le Téfécé a su digérer pour reprendre petit à petit l’ascendant.

Toulouse était proche de l’exploit

A la 41e minute, suite à une énorme erreur d’Edouard Mendy, Mathieu Dossevi a relancé les siens en portant le score à 1-2. Une réduction du score parfaitement méritée et qui a changé la face de la rencontre. C’était à se demander même quelle équipe avait alors les devants au score.

Tout en subissant et tremblant sur chaque offensive toulousaine, Rennes a quand même réussi à se créer quelques situations dangereuses au retour des vestiaires. Niang a raté une opportunité juste après la reprise, et à la 69e le jeune Eduardo Camavinga a passé en revue toute la défense adverse avant de buter sur Baptiste Reynet. Des tentatives que le SRFC a cru regretter lorsque Max-Alain Gradel a égalisé sur coup franc à la 85e, mais le rentrant Gboho a donc sauvé la mise aux siens à la 92e en exploitant une superbe remise de Siebatcheu. Un but qui a plongé le Roazhon Park dans une vraie euphorie.

Au final, et après beaucoup de souffrance, Rennes s’est imposé. Une victoire qui permet aux Bretons de faire un bon de six places au classement pour se retrouver 8e. En un match, Jérémy Morel et consorts s’éloignent de la zone de flottaison pour se positionner 8es, à trois points seulement du podium.