Rennes - Hatem Ben Arfa : "Je ne prends pas de plaisir"

Commentaires()
Getty
Après le match nul concédé par Rennes contre Guingamp (1-1) ce dimanche, Hatem Ben Arfa a jeté un froid sur son avenir en Bretagne.

Hatem Ben Arfa n’est décidément pas un joueur comme les autres. Alors que beaucoup décident de leur carrière en fonction de facteurs économiques, l’enfant terrible du football français a toujours prétendu être guidé par le plaisir. C’est dans cette optique - et aussi en raison d’un salaire plutôt confortable - qu’il avait décidé de rejoindre Rennes l’été dernier, après avoir été mis au placard du côté du Paris Saint-Germain.

Mais malgré une belle saison pour le Stade Rennais en dehors de la Ligue 1, avec une belle campagne européenne et le titre en Coupe de France, Ben Arfa ne s’amuse plus vraiment en Bretagne. De quoi envisager un départ ? Ses propos après le match nul de Rennes contre Guingamp (1-1) ce dimanche, dans le cadre de la 36e journée de Ligue 1, le laissent entendre.

Ben Arfa : "Ça oriente mon choix..."

"Guingamp méritait de gagner. Dans le jeu, ils étaient beaucoup plus ambitieux que nous. Ces derniers matchs me permettent d'avancer dans mon cheminement pour la saison prochaine. Je suis orienté par le jeu. Je ne prends pas de plaisir et on doit être guidés par ça. Ce qu'on nous propose, c'est limité, donc ça oriente mon choix", a déclaré, en zone mixte, celui qui sera en fin de contrat au mois de juin.

L'article continue ci-dessous

Sifflé lors de son remplacement par Gélin à la 81e minute de jeu, Ben Arfa n’a pas vraiment apprécié : "À la fin, quand on se fait siffler, ça joue aussi. Quand on prend une décision, il faut prendre en compte le contexte. Il y a plein de choses qui vont faire que je vais voir ce que je vais faire la saison prochaine", a ajouté HBA. Une déclaration qui ne devrait pas vraiment rassurer les supporters bretons.

André éteint l'incendie

Quid du capitaine, Benjamin André, invité sur le plateau du Canal Football Club à réagir sur les mots de son coéquipier ? Le milieu de terrain a tenté d’éteindre l’incendie. "Il a eu raison. En Ligue 1, on n’est pas bons. Après, je pense qu’il dit ça sous le coup de l’émotion. Aujourd’hui, personne n’a pris de plaisir. Mais avec la campagne européenne et la Coupe de France, on l’a vu très heureux. On espère tous qu’il va rester mais des joueurs comme Hatem, il y en a peu. À lui de décider…"

Reste à savoir ce que Ben Arfa décidera de faire. Avec lui, on ne sait jamais trop sur quel pied danser. La remarque vaut pour les défenseurs, mais aussi pour ses supporters…

Fermer