Rennes 1-1 EAG, Tenu en échec, Guingamp descend en Ligue 2

Commentaires()
GETTY
Contraint de partager les points face à Rennes (1-1), l'EAG n'a pu se relancer dans la course au maintien et évoluera en Ligue 2 la saison prochaine.

Pire défense du championnat, pire attaque du championnat, lanterne rouge de Ligue 1... Cette saison, rien ne va à l'En Avant Guingamp. Pointant à la 20ème place depuis de nombreuses semaines désormais, le club breton se devait de l'emporter ce dimanche sous peine d'être officiellement relégué en Ligue 2. Problème, c'est du côté du Stade Rennais que les hommes de Jocelyn Gourvennec avaient rendez-vous avec leur destin. Un derby en guise de dernière chance, pas forcément l'idéal pour entretenir l'espoir. L'espoir, il s'est justement éteint au Roazhon Park, théâtre d'un match nul au goût amer, synonyme de relégation pour les visiteurs. Double peine. 

Ligue 1 - 36ème journée
Stade Rennais 1-1 En Avant Guingamp
But : Ismaïla Sarr (15e), Mendy (87e)


Pourtant, force est de constater que les visiteurs n'étaient pas venus à Rennes pour faire de la figuration ce dimanche. Logique, puisque seule une victoire leur permettait d'entretenir la flamme. De ce fait, ce sont bien les joueurs de l'EAG qui entamaient la rencontre avec les meilleures intentions, parvenant à mettre la pression de côté pour mettre en place des phases de jeu intéressantes. Mais comme souvent cette saison, Guingamp se montrait d'abord séduisant, avant de se faire surprendre sur une action en premier lieu anodine et de retomber dans ses travers... Ainsi, au quart d'heure de jeu, Ismaïla Sarr, parti à la limite du hors-jeu, se trouvait à la réception d'un long ballon aérien subtilement dévié et ne se faisait pas prier pour ouvrir le score d'un petit lob inspiré. Guingamp allait devoir marquer deux fois. Cruel. 

Une fin de match à l'image de la saison guingampaise... 

Tétanisés par cette ouverture du score contre le cours du jeu, les visiteurs allaient ensuite déjouer face à Rennes. Dans cette configuration, les locaux étaient plus proches de doubler la mise que de concéder une égalisation, dans un derby breton souvent tendu entre deux formations aux valeurs accrocheuses. Le temps passait, en défaveur de l'En Avant Guingamp, qui s'apprêtait alors à quitter la Ligue 1 par la plus petite des portes. Jusqu'à un premier tournant, survenu à la 79ème minute de jeu. En écopant d'un second avertissement, Gerzino Nyamsi allait laisser les Rennais à 10 contre 11 pour dix dernières minutes... Guingamp pouvait y croire ! 

Et le but de l'espoir n'allait pas tarder à arriver, puisque dès la 87ème minute de jeu, Alexandre Mendy remettait les compteurs à égalité en trompan un Thomas Koubek qui venait pourtant de repousser une première tentative. À quelques minutes du terme de la rencontre, Guingamp était parvenu à recoller au score. La stratégie devenait encore plus simple : tout donner pour l'emporter et ne pas subir la relégation. Et le miracle allait presque avoir lieu. Presque, car Marcus Thuram manquait totalement son pénalty dans le temps additionnel, se heurtant d'abord à Thomas Koubek avant de voir sa tête filer en sortie de but. Une fin de match à l'image de la saison pour les visiteurs, incapables de convertir leurs occasions de sortir la tête de l'eau. Guingamp évoluera en Ligue 2 la saison prochaine. 

Fermer