News Résultats en direct
Rennes

Rennes-Amiens, Julien Stéphan : "Tant qu'il n'y aura pas de départs, ce sera difficile d'envisager des arrivées"

12:25 UTC+1 03/01/2020
Julien Stephan Rennes Ligue 1
L'entraîneur du Stade Rennais était en conférence de presse ce vendredi avant Rennes-Amiens en Coupe de France. Il a notamment évoqué le mercato.

Le Stade Rennais reçoit Amiens ce samedi (18h) au Roazhon Park, en 32es de finale de la Coupe de France. Un adversaire que les Bretons, 3es de Ligue 1, ont déjà affronté à deux reprises cette saison. La dernière fois, c'était à l'extérieur, le 18 décembre, en 8es de finale de la Coupe de la Ligue. Amiens s'était imposé 3-2.

Rennes tenant du titre

Julien Stéphan : Ça m'évoque des bons souvenirs. L'aventure restera gravée lontemps dans les esprits de tout le monde. Ça ne fait pas de nous un favori de la compétition pour autant. C'est avec beaucoup de joie qu'on retrouve la Coupe de France. Le tirage nous a réservé une équipe de Ligue 1, un adversaire compliqué. Il va falloir faire un match plein.

La défaite contre Amiens en Coupe de la Ligue

Ce sera un contexte différent. Sur ce match, ils avaient été meilleurs que nous. Un match de coupe, c'est un match couperet. Je ne vais pas dire qu'on repart de zéro, mais il y a eu une coupure. On devra retrouver nos fondamentaux et reprendre notre bonne dynamique.

Le groupe

On va récupérer Faitout Maouassa qui a passé un test positif. Clément Grenier est en réathlétisation, Jonas Martin s'est fait opérer hier (jeudi). Il sera absent plusieurs semaines. Il lui faudra près de trois mois avant une reprise de la compétition. Jérémy Gélin a fait une semaine quasi complète, ça va relativement bien pour lui. Pour les autres, il n'y a pas de souci. Raphinha a fait son retour hier, il est revenu en bonne forme, frais et dispo pour cette deuxième partie de saison.

Le onze de départ pour samedi

Je choisirai l'équipe qui me semble être la plus performante possible. On doit aussi préparer le bloc de matches qui arrive.

Le mercato

Certains ont-ils demandé à partir ? Pas que je sache. On n'est qu'au début du mercato. On va voir ce qu'on va mettre en place, s'il y aura des départs, s'il y aura des opportunités aussi pour ceux qui veulent plus de temps de jeu, mais c'est un petit peu tôt pour se prononcer. (...) Tant qu'il n'y aura pas de départs, ce sera difficile d'envisager des arrivées. J'avais parlé de rééquilibrage, on va voir. Le mois de janvier va nous donner des réponses en fonction des parcours des uns et des autres.

Le classement de Rennes à la trêve

Tout le monde s'accorde à dire qu'on a surperformé sur cette première partie de saison. On a 33 points, c'est bien. Mais on sait très bien que cette deuxième partie de saison peut être difficile. (...) Je ne vais pas dire que le classement est inespéré, mais il est au-delà de nos espérances.        

La situation de Soppy et Rutter

Ce sont deux joueurs de la génération 2002, comme Eduardo Camavinga. Ils ont fait la préparation avec nous, mais ils sont partis deux mois durant la première partie de saison (pour disputer la Coupe du monde U17, ndlr). Comme tous les jeunes joueurs, je les regarde. Ce sont deux jeunes à potentiel, mais ils doivent aussi assumer la concurrence qu'il y a. Je pense notamment à Brandon Soppy qui joue au même poste que Sacha Boey. Georgi a de bonnes qualités aussi. Tous les jeunes joueurs de qualité m'intéressent et j'ai forcément un oeil attentif sur leur situation.

Raphinha

Je trouve que son adaptation s'est faite relativement vite. Il lui a fallu à peu près deux mois. Son but contre Amiens lui a aussi fait du bien. Il est monté en puissance, il a fait des passes décisives, il a été très intéressant dans son volume de courses également. Ça va dans le bon sens et je pense qu'il a encore une marge de progression.

Benjamin Quarez, au Roazhon Park.