Reims, Guion avant PSG-Reims : "Un plan anti-Neymar ? Alors il faut un plan anti-Bernat, anti-Meunier, anti-tout..."

Commentaires()
Getty Images
L'entraîneur du Stade de Reims aborde le déplacement au Parc des Princes, mercredi (21h), avec une grande humilité

Le Stade de Reims se déplace à Paris mercredi (21 heures) pour ce qui s'apparente au match le plus délicat à aborder cette saison. David Guion, l'entraîneur du club champenois, en est conscient. De l'eau a coulé sous les ponts depuis la victoire de gala lors de la 38ème journée, au printemps.

"On a bien vu toute la semaine dernière (3-0 face au Real Madrid, et 1-0 à Lyon) qu'ils ont ajouté une discipline collective exceptionnelle qu'ils n'avaient pas la saison dernière", a expliqué David Guion dans des propos repris par L'Equipe. "Avec la présence de Neymar qui amène cette plus-value offensive qui permet de faire basculer les matches indécis contre Strasbourg (1-0) et à Lyon. Je trouve qu'ils ont aussi plus de profondeur de banc. Le PSG est inclassable. C'est une équipe qui appartient au top mondial. On se déplace en sachant que s'ils sont dans leurs meilleures dispositions, on va être en grande difficulté. Mais j'ai envie que l'on soit nous-mêmes et que l'on continue à avancer avec nos valeurs et notre identité".

"Mes joueurs n'ont pas peur"

Le technicien est conscient de la valeur exceptionnelle de l'effectif parisien. Pour lui, impossible d'établir un plan anti-Neymar.

"Pour exister contre Paris, il faut qu'ils soient un peu moins bien, que les circonstances soient favorables mais surtout que mes joueurs soient individuellement un peu plus qu'à 100 %. La gestion défensive est collective. Il n'y a pas de plan anti-Neymar. Ou alors il faut un plan anti-Bernat, anti-Meunier, anti-tout le monde. Ce qui comptera, c'est la réponse de toute l'équipe ensemble".

L'article continue ci-dessous

David Guion Reims Ligue 1

"Le passage à Paris est redoutable et redouté. Mais pour savoir si nous répondrons présent, nous en reparlerons après. Cela reste un plaisir rare d'aller au Parc des Princes. Mes joueurs n'ont pas peur. Ils adorent. À eux de prouver qu'ils sont capables de faire des choses. La saison passée, on les avait fâchés en ouvrant le score rapidement (par Chavalerin). Après, nous avions commis des erreurs individuelles. J'espère que nous aurons moins d'appréhension cette saison", a conclu David Guion.

Sondage - Neymar est-il déjà redevenu indispensable au PSG ?

Fermer