News Résultats en direct
Real Madrid

Real Madrid - Dans un stade, Florentino Perez se lève uniquement pour Karim Benzema et Sergio Ramos

11:35 UTC+2 05/09/2019
Florentino Perez Karim Benzema Real Madrid
Lors d’un reportage consacré à Karim Benzema sur RMC Sport, Florentino Perez a rappelé tout le bien qu’il pensait de son attaquant.

Dans la hiérarchie des chouchous de Florentino Perez, Zinédine Zidane arrive évidemment en tête, mais le technicien français est suivi de (très) près par son compatriote du Real Madrid, Karim Benzema. Depuis son arrivée dans la capitale espagnole en 2009, en provenance de l’Olympique Lyonnais, le Tricolore a toujours pu compter sur le soutien de son président.

Lire aussi : Karim Benzema raconte son but incroyable contre Liverpool en finale de la Ligue des Champions 2018

KB9 sur son premier ballon

Et il ne serait pas assez fort et juste de dire que Benzema lui a rendu tout son amour et sa confiance. De par ses buts, ses passes décisives, son sens du sacrifice et du jeu, KB9 a activement participé aux quatre éditions de la Ligue des Champions remportées en cinq ans (2014, 2016, 2017, 2018), si chères au président. Et c’est aussi le buteur français qui a poussé Perez à se lever dans un stade pour la première fois de sa vie.

La scène remonte à la saison 2010-2011, lors des huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions. Cette année-là, la Maison Blanche de José Mourinho se déplaçait sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais, à Gerland. Tenus en échec malgré plusieurs occasions franches, les Merengue devaient attendre la rentrée en jeu de Benzema, qui faisait immédiatement trembler ses anciens filets sur son premier ballon touché. De quoi faire bondir Perez…

Perez n’oublie pas Ramos

"Je suis là depuis longtemps, depuis 2000, et je ne me suis levé que deux fois dans un stade : pour ce but de Karim et pour le but de Sergio Ramos en finale de C1 face à l’Atlético Madrid, en 2014. Quand Karim est entré et a marqué ce but à Lyon, j’étais tellement heureux que je n’ai pas pu me retenir et je me suis levé. J’avais dit pardon à mon homologue Jean-Michel Aulas parce que c’était la première fois de ma vie que je me levais dans un stade", s’est-il souvenu pour RMC Sport.

Une jolie déclaration du président madrilène pour un joueur qu’il adore plus que tout, et à qui il n’a jamais opposé de véritable concurrence. Mais, comme dit plus haut, Benzema le lui rend bien. Depuis le départ de Cristiano Ronaldo pour la Juventus, KB9 porte souvent l’équipe sur son dos, et ses innombrables buts en Ligue des Champions (60, ndlr) en ont fait le quatrième meilleur artificier de l’histoire de la compétition, derrière les légendes Cristiano Ronaldo (126), Lionel Messi (112) et Raul (71).