Qualifications Euro 2020 - La Turquie chute, l'Allemagne déroule et l'Italie assure

Commentaires()
Getty Images
La Turquie s'est inclinée contre l'Islande (2-1), un résultat qui arrange les Bleus. L'Allemagne, l'Italie et la Belgique ont fait le travail.

Ce rassemblement ne se termine pas si mal pour l'équipe de France. Après le trou noir en Turquie, les Bleus ont réagi en livrant une prestation sérieuse en Andorre (0-4), ce mardi soir, mais c'est certainement à quelques dizaines de milliers de kilomètres que la meilleure opération a eu lieu.

En déplacement en Islande, la Turquie a manqué le coche et s'est inclinée contre une formation islandaise qui a joué avec ses armes habituelles. L'Islande peut surtout se féliciter de posséder dans ses rangs un joueur de la classe de Sigurdsson, auteur d'un doublé salvateur en dix minutes (21, 31e). La Turquie a rapidement réduit la marque par Tokoz (40e), mais l'Islande a conservé ce precieux avantage pendant toute la seconde période.  Au classement, les Bleus reprennent donc leur première place à égalité de points avec la Turquie et l'Islande, grâce à une meilleure différence de buts.

L'Allemagne en balade

Dans le groupe C, l'Allemagne n'a pas fait dans le détail en atomisant l'Estonie (8-0). Reus et Gnabry se sont offerts un doublé chacun, dans une rencontre à sens unique où Goretzka, Gündogan, Werner et Sané ont également trouvé le chemin des filets. L'Allemagne retrouve des couleurs après une année 2018 très délicate. Mais elle reste derrière l'Irlande du Nord dans sa poule, puisque la formation britannique, qui compte un match de plus, s'est imposée en Biélorussie (0-1).

Germany celebrate 2019

Dans le groupe I, la Belgique a poursuivi son sans-faute en livrant un nouveau match tout en maîtrise face à l'Ecosse (3-0). Lukaku a signé un doublé, De Bruyne a également marqué. La Russie, elle, s'est contentée du scrict minimum en s'imposant contre Chypre 1-0. Elle reste deuxième derrière la bande à Eden Hazard.

Verratti encore buteur !

Enfin, dans l'une des affiches les plus alléchantes de la soirée, l'Italie a confirmé son regain de forme en signant une nouvelle victoire, cette fois-ci face à la Bosnie, un adversaire consistant. Dzeko, le buteur de la Roma, a d'ailleurs ouvert le score pour la sélection bosniaque (32e), mais la Nazionale a refait surface au retour des vestiaires grâce à un but d'Insigne (49e) avant que le grand ami du Napolitain, un certain Marco Verratti, ne trouve à nouveau le chemin des filets avec un but décisif à quatre minutes de la fin (86e) ! Au classement, l'Italie, quatre victoires en autant de sorties, est première de ce groupe J devant la Finlande, qui a dompté le Liechtenstein (0-2).

L'article continue ci-dessous

 

 

 

Fermer