PSG - Tuchel : "On doit essayer Verratti demain, contre Bordeaux"

Commentaires()
Gettyimages
Thomas Tuchel était en conférence de presse avant la réception de Bordeaux, juste avant le match à Manchester. Verratti était au centre des questions.

Sur le groupe et Verratti 

Tous les joueurs sont disponibles sauf Neymar. Layvin Kurzawa et Marco Verratti se sont entrainés hier normalement. Je dois discuter avec les médecins mais je pense qu’ils pourront jouer, même si ce ne sera pas 90 minutes.

Pour Verratti, si c’est possible on doit essayer demain, de le faire commencer. Mais je ne peux pas l’affirmer encore. Si c’est le cas, il jouera 45 minutes.

Sur la rencontre

On prépare toujours nos matches contre chaque adversaire de la même manière, c'est-à-dire du mieux possible. On pense que Bordeaux est une équipe de bonne qualité. Ils récupèrent beaucoup les ballons dans le camp adverse, ils pressent haut. Ce sera notre défi demain, de montrer qu'on peut le faire. 

L'atmosphère en ce moment

Ce n’est pas le meilleur moment mais ce n’est pas le moment d’être trop strict ou de perdre la confiance. On a montré que nous sommes ensemble, que nous sommes capables de jouer à un niveau très haut. Ce n’est pas le moment d’avoir des doutes, il faut rester calme. Dans chaque saison il y a des semaines où il y a des difficultés, comme de trouver des solutions. Tout le staff a montré que nous sommes ensemble, il suffit de montrer nos qualités.

Ce n’est pas possible de "lâcher" le match contre Bordeaux. Quand on joue avec ce maillot c’est important de jouer à 100%. Demain on sera au Parc des Princes et c’est notre responsabilité de jouer notre meilleur match. De l’autre côté c’est ma responsabilité, à moi seul, de protéger les joueurs qui ont beaucoup joué. On doit donc faire au mieux pour mixer les deux.

Le rôle de Marquinhos 

Maintenant Marquinhos s’appelle Kaiser Franz dans le vestiaire. Quand tu joues défenseur central ce n’est pas possible de faire ce genre de passes. Leo (Paredes) n’a pas le même profil, il est plus proche de Marco Verratti. On a seulement Marquinhos, Verratti, Paredes et Dani Alves pour les deux ou trois positions. Donc Marquinhos doit rester flexible mais il peut jouer à chaque poste à un niveau incroyable. Il est super important pour nous, je suis très content de lui. Contre Villefranche il a été toujours présent, au milieu ou en défense centrale, pour moi c’est un joueur clé.

L'équipe-type déjà dans la tête ? 

Je connais les 10 joueurs qui vont jouer, pas les 11. On doit toujours être capable d’être flexible car on a encore un match avant Manchester et tout peut arriver. Je sais quelle équipe jouera demain aussi.

La préparation pour le match à Manchester

On ne peut être prêt pour Manchester qu’en étant prêt avant. C’est ma façon de voir et je l’ai instauré dans le vestiaire. Il y a des moments qui sont durs dans une saison et c’est normal. On a gagné beaucoup de confiance après Liverpool et Belgrade et c’est la clé. On s’est amélioré comme équipe et je peux toujours sentir cet état d’esprit, cette atmosphère. La tension va monter chaque jour, c’est normal.

L'article continue ci-dessous

On a trop utilisé quelques joueurs et à mon avis c’était la meilleure chose pour Mbappé de jouer 30 minutes, pas 60.  Ce n’était pas bien pour nous par rapport aux joueurs qui manquent. Mais on a confiance en nos joueurs qui n’ont pas beaucoup joué ces dernières semaines. Ils doivent montrer leur qualité contre Bordeaux, c’est nécessaire pour le groupe. C’est un match de Ligue 1 mais on ne peut pas lâcher. Notre équipe doit être capable de gagner au Parc des Princes.

Bien sûr que tout le monde pense à Manchester, mes joueurs et moi-même. Je regarde des vidéos de Bordeaux mais de Manchester aussi. C'est complètement normal. Mais nous devons avoir une approche plus sereine. On doit jouer notre match contre Bordeaux avec sérieux, quoi qu'il en soit. On parle de Bordeaux, on se concentre sur Bordeaux, jusqu'à demain et c'est comme ça. 

Sabrina Belalmi, au Camp des Loges 

Fermer