News Résultats en direct
Paris Saint-Germain vs Strasbourg

PSG-Strasbourg (4-0), Thomas Tuchel : "Je suis persuadé qu'on va finir champions"

00:05 UTC+1 24/12/2020
Thomas Tuchel Dortmund PSG Champions League
Même si le PSG n'est que troisième de Ligue 1 à la trêve, Thomas Tuchel est convaincu que son équipe sera championne à l'issue de la saison.

Le PSG peine à marcher sur la Ligue 1 cette saison. Troisième à la trêve, à un point seulement de Lille et Lyon, le club de la capitale n'a pas encore réussi à prendre le dessus sur ses concurrents. Une situation qui n'inquiète pas l'entraîneur parisien Thomas Tuchel qui l'a rappelé ce mercredi en conférence de presse après la large victoire (4-0) contre Strasbourg, dans le cadre de la 17e journée de L1.

C'est une victoire idéale finalement pour cloturer l'année.

Thomas Tuchel : Je suis très content du résultat. Les derniers mois ont été longs, exigeants, et les derniers matches très forts. C'était difficile ce soir contre Strasbourg, mais on a été discipliné, on a défendu et attaqué ensemble. On a mérité de gagner ce match, c'est une belle victoire. 

Pourquoi avoir titularisé Pembélé à droite ?

On avait la possibilité de le faire jouer dans l'axe ou sur le côté. Il met toujours de l'énergie, c'est sa force. Il a eu des courses agressives dans la surface adverse, il a attaqué dans le dos. Je suis heureux, il a amélioré sa mentalité ces dernières semaines. C'était très important. Il a élevé son niveau lors des derniers entraînements et c'était mérité qu'il joue davantage. C'était nécessaire avec les blessures aussi, et il l'a bien fait.

Allez-vous pouvoir faire une meilleure préparation physique à la reprise ?

En trois jours ? (sourire). On a décidé de laisser 9 à 10 jours de vacances aux joueurs pour se reposer mentalement et physiquement. Ils seront en famille, à la maison, c'est important pour se ressourcer et bien redémarrer. Je suis quand même inquiet parce qu'on va repartir sur un rythme très élevé. Tous les joueurs blessés ne seront pas forcéments prêts, on jouera encore tous les trois jours mais aujourd'hui je suis content parce qu'on a fait une bonne performance avec beaucoup de changements comme à Lille.

Que retenez-vous à la trêve ? Quel est votre sentiment ?

C'était plus compliqué avec les nombreuses blessures. On attend toujours beaucoup de nous. Nous sommes habitués à être très compétitifs lors de nos matches, à être au top du classement, mais on doit accepter que c'était plus compliqué là. C'est très difficile pour nous de jouer toujours au même niveau mais on doit aussi dire qu'on a fini premier de la poule en Ligue des champions. On a vu une équipe très fatiguée mentalement, mais à la fin de l'année, sur les deux derniers matches, j'ai aussi vu une équipe qui n'accepte pas de perdre et qui est toujours prête à surmonter des obstacles, c'est le plus important. Il y a eu des difficultés, et tout ne changera pas en deux semaines d'ici la reprise, mais nous sommes prêts à pousser et on finit l'année avec un bon sentiment. (...) Je suis persuadé qu'on va finir champions.

Que pouvons-nous vous souhaiter pour 2021 ?

Que tous les joueurs soient là et qu'on soit compétitifs. Je suis présent chaque jour aux côtés de mon équipe. On veut de la concurrence pour avoir les meilleurs joueurs sur le terrain afin que l'on puisse montrer nos capacités, mas on va s'adapter aux situations quoi qu'il arrive.

Dans une interview pour la chaine allemande "Sport1", vous avez dit vous sentir comme un "politicien" voire "un ministre des sports" lors de vos six premiers mois au PSG. Que vouliez-vous dire par là ?

J'ai fait une vidéo avec un journaliste qui disait vouloir faire un dossier sur les entraîneurs allemands. Ce qu'il a fait aujourd'hui, il l'a fait sans mon autorisation. Ce dont vous parlez, c'était une blague en allemand et ce n'est pas correct. On ne peut pas traduire ça mot pour mot en français.

Benjamin Quarez, au Parc des Princes.