PSG-Nice : SOS, Paris cherche créateur sans Neymar, Di Maria et Verratti

Neymar PSG
Getty Images
Sans Neymar, Angel Di Maria et Marco Verratti, Paris se retrouve dépourvu d'un réel créateur sur le plan offensif. Un casse-tête pour Pochettino.

C'est le genre d'imprévu dont se serait bien passé Mauricio Pochettino. Après avoir acté le forfait d'Angel Di Maria (cuisse), Paris a perdu Neymar sur blessure mercredi à Caen, en 32e de finale de Coupe de France. Touché à l'adducteur gauche, le Brésilien est forfait pour les quatre prochaines semaines. Il ratera la réception de Nice ce samedi (17 heures), mais sera surtout absent au Camp Nou mardi soir en Ligue des champions. Un coup dur pour l'escouade parisienne privée de son meneur de jeu à l'approche d'un rendez-vous capital.

Neymar ratera le choc contre le Barça

Les forfaits de Di Maria et Neymar, conjugués à l'absence prolongée de Marco Verratti, blessé à la hanche, laissent le PSG privé de ses créateurs. Si l'Italien, utilisé en no.10 ces derniers matches, n'est pas encore out pour le déplacement à Barcelone, il ne sera pas rétabli pour la réception de Nice, ce qui va obliger Pochettino et son staff à revoir sérieusement les plans sur l'animation offensive.

L'article continue ci-dessous

Interrogé à ce sujet en conférence de presse, l'entraîneur parisien n'a pas caché qu'il regrettait de ne pas pouvoir compter sur ces joueurs cadres. Mais il a aussi rappelé sa "grande confiance" envers le groupe pour suppléer ces absences. "On ne peut pas revenir en arrière, on a perdu deux éléments importants (Di Maria, Neymar) pour les prochains matches mais on a un effectif avec de la qualité, dit-il. On a une grande confiance pour trouver les solutions nécessaires pour affronter les matches qui arrivent, que ce soit en Ligue 1 ou en Ligue des champions."

Quelles solutions pour Pochettino ?

Pochettino n'a pas pléthore de solutions pour autant, surtout que Rafinha est lui aussi sur le flanc en raison d'une alerte musculaire. Le successeur de Thomas Tuchel pourrait alors opter pour un maintien du 4-2-3-1 en choisissant d'aligner Pablo Sarabia ou Julian Draxler derrière l'attaquant. Mais les deux hommes n'ont évidemment pas le rendement de Neymar, Di Maria ou Verratti à la création. Il pourrait aussi choisir de donner les clés à Kylian Mbappé en lui demandant d'être davantage au départ des actions. Mais là encore, on sait que ce n'est pas la qualité première de l'ancien Monégasque qui aspire plutôt à percuter balle au pied ou prendre les espaces par sa vitesse, sur l'aile ou dans l'axe.

Enfin, une dernière option s'offre à Pochettino, celle de rétablir le 4-4-2 avec Mauro Icardi associé à Moise Kean ou Kylian Mbappé devant. Même si dans ce cas précis, le coach prendrait le risque de déséquilibrer sa structure en laissant son milieu de terrain dépourvu d'un élément capable de venir épauler le duo à la récupération. Un casse tête important qui vient bousculer la préparation du match face au Barça. Au club, on espère une chose : que Verratti puisse revenir mardi. Le doute reste entier, même si un vent d'optimisme soufflait dans la soirée de vendredi pour le "Petit Hibou". 

Fermer