PSG - Monaco (0-2), Paris redescend sur terre

Moise Kean PSG Monaco Ligue 1 21022021
Getty
Cinq jours après avoir corrigé le Barça, le PSG s’est fait battre par Monaco en L1. C’est son second revers contre l’équipe princière en 3 mois.

Mauricio Pochettino avait beau mettre en garde ses troupes contre toute forme d’euphorie suite au triomphe à Barcelone, le scénario redouté par le coach argentin s’est bel et bien produit. Le PSG a été défait lors de son opposition contre l’AS Monaco à domicile (0-2) et c'est son deuxième revers face à cet adversaire en moins de trois mois. Une contre-performance aux conséquences comptables particulièrement néfastes pour les champions de France.

Le PSG pas à la hauteur du rendez-vous

Avec ce revers du jour, l’équipe francilienne se retrouve désormais à quatre points de la tête occupée par le LOSC. Paris est même troisième, devancé par l’OL. Ça peut être une surprise, mais pas au vu de la prestation livrée ce dimanche. Face aux Monégasques, la copie proposée a été insipide, symbolisée par le total de tirs cadrés (1 seul en 90 minutes).

Malgré un onze quasi semblable à celui qui avait gagné à Nou Camp, le PSG est donc passé à côté de son match. Mais, s’il est important de souligner les lacunes qu’ont eues les champions de France durant cette partie, il faut aussi rendre mérite à leur adversaire du jour. Les visiteurs ont mis en place un plan parfait pour non seulement dominer leurs opposants, mais aussi neutraliser totalement leurs menaces. 

Le plan parfait des Monégasques 

Si brillants mardi dernier sur le plan offensif, les Parisiens n’ont guère pu peser devant cette fois-ci. A peine pourra-t-on relever une frappe non cadrée d’Idrissa Gueye (35e) ou une tête de Moise Kean (60e). Hormis, ces semi-opportunités, c’était le désert total. La preuve que Niko Kovac a réussi son coup au niveau tactique. En alignant une défense à trois pour la première fois, le coach croate a eu tout bon.

Et les Monégasques ne se sont pas contentés de bien défendre. Quand ils ont eu le ballon, ils ont su bien l’exploiter comme sur l’action de l’ouverture du score. Le but de Sofiane Diop à la sixième minute est arrivé après une très belle séquence, avec notamment une remise parfaite de Ruben Aguilar. Une réalisation qui donnait le ton de la partie.

L'article continue ci-dessous

A aucun moment, l’ASM n’a semblé être en difficulté face à son hôte. Au contraire, d’un bout à l’autre du match, elle a su se montrer disciplinée. Aussi, elle a été conquérante en se positionnant haut sur le terrain, ainsi qu’opportuniste en mettant à profit les déchets techniques des Parisiens. C’est ainsi qu’elle a pu breaker six minutes après la reprise. Guillermo Maripan a doublé la mise d’un tir à ras de terre après une sortie de balle manquée d’Ander Herrera.

Des Parisiens sans réaction

Avec deux buts de retard, Paris était dans l’obligation de réagir. Les joueurs de la capitale ont bien remis le pied sur le cuir, mais les temps forts devant les buts de Benjamin Lecomte étaient inexistants. L’inspiration n’était pas au rendez-vous, et il en fallait pour pouvoir percer le solide verrou monégasque.

Au final, le PSG a donc dû s’incliner logiquement. Il s’agit de son sixième revers de l’exercice. Cela commence à faire trop et le bilan ne ressemble aucunement à celui d’un futur champion. Pas plus que les résultats récoltés face aux équipes de Top 4. Mbappé et consorts ne comptent aucun succès face à ces formations. Le voyage victorieux en Catalogne semble déjà être bien loin.   

Fermer