PSG-Bayern, Pochettino : "Le Bayern est favori et ça ne me dérange pas"

Mauricio Pochettino PSG Lille Ligue 1 03042021
Getty
L'entraîneur du PSG était présent ce lundi en conférence de presse avant le quart de finale retour de Ligue des champions contre le Bayern Munich.

Après le succès en Bavière (2-3), le Paris Saint-Germain va devoir batailler ce mardi soir pour valider son billet pour le dernier carré de la Ligue des champions et éliminer le champion d'Europe en titre, le Bayern Munich. Conscient de l'enjeu, Mauricio Pochettino a souligné l'importance de l'état d'esprit et de l'attitude de ses joueurs pour cette rencontre lors de la conférence de presse d'avant-match ce lundi. L'Argentin a également donné des nouvelles de Marquinhos, Verratti et Florenzi, incertains pour le choc contre le Bayern Munich.

Au match aller, vous avez souffert sur les côtés, c'est possible de bien défendre sur les côtés et dans l'axe ?

L'une des qualités du Bayern Munich, c'est le jeu sur les côtés. On a souffert, c'est vrai, mais on a gagné le match. C'est ce qu'on devra faire demain aussi. Après bien évidemment, il faut corriger certaines choses sur le terrain, mais comme l'a dit Presnel Kimpembe on joue contre l'une des meilleures équipes d'Europe voire même la meilleure.

Tactiquement, comment comptez-vous aborder ce match avec votre avance suite à la victoire lors du match aller ?

Le Bayern sait comment on joue, nous aussi, je ne pense pas qu'ils vont changer leur manière de jouer, nous non plus. Nous allons essayer d'imposer nos idées. C'est un match dans lequel une équipe dominera l'autre, mais parler de tactique nécessiterait beaucoup de temps. Je crois que les deux équipes vont respecter leurs idées directrices habituelles.

Lors du match aller, Benjamin Pavard disait que c'était du 50-50 cette double confrontation entre le PSG et le Bayern Munich, c'est toujours le cas après le résultat du match aller ?

Oui pour moi c'est une confrontation où les deux équipes peuvent passer. Nous respectons beaucoup le Bayern Munich, je pense que c'est la meilleure équipe actuellement du monde. Nous avons énormément de respect pour eux. Nous avons confiance dans nos forces. Nous allons tenter de la battre, malgré le respect que nous avons, afin de se qualifier.

Pouvez-vous nous donner des nouvelles de Marquinhos, sera-t-il absent ?

Nous ne savons pas encore. Nous prendrons une décision demain. En principe, il pourrait faire partie du groupe. Pour débuter le match, c'est sûr qu'il ne pourra pas, mais il pourrait être sur le banc de touche.

Votre équipe a fait ses meilleurs matches à l'extérieur, comment expliquer ça et comment faire un bon match demain à domicile ?

C'est vrai. C'est très dur à expliquer. Nous devons étudier les causes. C'est quelque chose que nous devons étudier à la fin de la saison. Mais j'espère que dès demain nous pourrons inverser cette situation.

"Ce n'est pas une question de noms, mais d'attitude"

MP_Kylian Mbappe_PSG vs David Alaba_Bayern Munchen

Les deux internationaux italiens (Verratti et Florenzi) pourront-ils débuter le match ?

En principe on n'a pas décidé de l'équipe. Difficile de faire débuter Marco Verratti et pour Alessandro Florenzi on verra aussi comment il est demain.

Vous parlez beaucoup de remporter ce match, comment comptez-vous ne pas revivre la domination du Bayern qu'il y a eu à l'aller ? La présence de Verratti et de Paredes peuvent-elles aider ?

Je ne crois pas que c'est une question de noms. Contre le FC Barcelone à domicile, on a eu beaucoup de difficultés à garder le ballon malgré la présence de Verratti et de Paredes dans l'équipe. Ce n'est pas une question de noms. C'est une question d'attitude collective, de l'approche du match qu'on aura. Il ne faudra pas seulement défendre, mais aussi bien garder le ballon, faire mal à l'adversaire. C'est le défi auquel nous allons faire face demain, et il faudra ramener un bon résultat. C'est 31 occasions, pas 31 tirs à l'aller. C'est différent. Demain on a besoin d'attitude et d'aptitude à garder le ballon. Le FC Barcelone c'est du passé, là c'est le Bayern face à nous, c'est la meilleure équipe du monde. C'est sûr que le Bayern va nous mettre en difficulté. Nous devons être forts, solidaires, pour pouvoir affronter ce moment.

Cela vous dérange d'entendre parler d'exploit en cas de qualification en demi-finale ?

Non, cela ne me dérange pas. Le favori c'est toujours le champion en titre. Ils ont gagné six fois la C1, ce sont les favoris. Nous nous aspirons à remporter ce trophée. Cela ne me dérange pas, quoi qu'il arrive, si nous nous qualifions, ce sera quelque chose d'important pour le PSG d'être en demi-finale de Ligue des champions.

Que pouvez-vous nous dire sur le rôle de Kimpembe dans la défense du PSG ?

C'est un joueur important, c'est un joueur issu du centre de formation, il a les valeurs, l'identité du club. Il a de très grandes qualités. C'est un joueur très important dans cette équipe.

Fermer