News Résultats en direct
Ligue 1

OM-Brest (2-1), Marseille et Radonjic continuent sur leur lancée

22:46 UTC+1 29/11/2019
Valentin Rongier Kevin Strootman Marseille Brest Ligue 1 29112019
Grâce à un but exceptionnel de Radonjic, l’OM a pris le dessus sur Brest et enchainé par un quatrième succès de rang en Ligue 1.

L’Olympique de Marseille continue sa belle série en championnat. Ce vendredi, en ouverture de la 15e journée, les Phocéens se sont défaits du Stade Brestois à domicile. La différence ne s’est faite que sur un seul but, mais l’essentiel était acquis. En récoltant les points mis en jeu, l’équipe d’André Villas-Boas a consolidé sa deuxième place au classement, se retrouvant temporairement à cinq unités du leader parisien. Le Serbe Nemanja Radonjic a signé le but victorieux à la 89e alors que Brest venait tout juste d'égaliser.

Gerets : "Villas-Boas ne doit pas changer"

Le costume du héros dans ce match a d’abord été la propriété de Bouna Sarr. A la 56e minute, et alors que tous ses coéquipiers avaient manqué de tromper Larsonneur, le Guinéen ne s’est pas loupé quand il a fallu conclure après un ballon mal repoussé par la défense brestoise suite à une mauvaise sortie du gardien devant Dario Benedetto. Surgissant tel un renard des surfaces, il a poussé le cuir au fond, donnant raison à son coach de l’avoir titularisé sur l’aile droite.

Un OM à caractère

Marseille a peiné pour trouver la faille, mais le succès est loin d’être immérité. À maintes reprises, les Phocéens auraient pu prendre l’avantage, mais ils ont connu un criant manque de réussite dans le dernier geste. C’est le cas notamment de Dimitri Payet, qui s’est offert deux tentatives en dix minutes (51e et 62e), ou encore Morgan Sanson (17e et 36e), auteur notamment d’un tir sur la transversale. Enfin, Dario Benedetto a manqué par deux fois de retrouver le chemin des filets (27e et 77e) et il a bien failli le regretter.

Quand à la 88e minute, Irvin Cardona a égalisé pour Brest suite à une remise de Charbonnier, les Marseillais ont bien cru devoir abandonner deux précieux points. Mais, ce sentiment n’a pas duré très longtemps. Dès l’action suivante, les locaux reprenaient leur avance. Alors qu’il avait manqué une occasion toute faite à la 51e devant les buts vides, Radonjic a libéré les siens d’une superbe frappe de l’extérieur de la surface. C’est son deuxième but en autant de matches après celui inscrit face à Toulouse. Longtemps critiqué par sa maladresse, l’ancien joueur de l’Etoile Rouge montre qu’il peut être d’un grand apport à son équipe. Et c’est le symbole parfait d'un OM à qui tout sourit désormais.