News Résultats en direct
Nice

OGC Nice, l'autorité de la concurrence autorise le rachat par INEOS

15:11 UTC+2 21/08/2019
Jim Ratcliffe
L’Autorité de la concurrence vient d’autoriser le milliardaire britannique Jim Ratcliffe à racheter l'OGC Nice.
C'était dans l'air du temps, c'est désormais officiel : l'OGC Nice va bel et bien être racheté par le groupe INEOS, possédé par le milliardaire britannique Jim Ratcliffe. La dernière étape pour que le club niçois soit définitivement racheté était un passage et une validation de l'Autorité de la concurrence, tant attendue par les Aiglons afin de passer la seconde vitesse concernant leur mercato estival, qui a eu lieu ce mercredi. L'OGC Nice a reçu une réponse favorable.

"Le 22 juillet 2019, le groupe Ineos a notifié à l’Autorité de la concurrence son projet de prise de contrôle de la SASP Olympique Gymnaste Club de Nice Côte d’Azur, qui gère le club de football OGC Nice. Par une décision rendue ce jour, l’Autorité autorise l’opération sans conditions particulières", a écrit l'instance dans son communiqué confirmant ainsi le rachat dans les plus brefs délais des Aiglons par le groupe INEOS.

En attendant que le rachat soit officiel, autrement dit que les propriétaires actuels reçoivent le virement d'environ 100 millions d'euros promis par les anglais, l'OGC Nice pourra tout de même recruter lors de cette fin de mercato estival. Les Aiglons avaient obtenu une dérogation pour pouvoir recruter des joueurs avant la fin du mercato confirmée par l'Autorité de la concurrence : "La décision sur le rapprochement devrait normalement intervenir d'ici la fin août. Une dérogation à l'effet suspensif a été accordée afin de permettre le recrutement de joueurs".

L'OGC Nice a désormais un peu plus de dix jours pour contenter les demandes de Patrick Vieira et recruter plusieurs joueurs. Si les Aiglons ont débuté la Ligue 1 de la meilleure manière qu'il soit avec deux victoires en autant de matches, l'entraîneur français dispose d'un effectif très limité et ne pourra pas tenir la saison entière avec aussi peu de joueurs d'expérience. Pour rappel, l'OGC Nice a perdu Allan Saint-Maximin, son meilleur buteur, parti à Newcastle, et ne l'a toujours pas remplacé.

Autant dire que la décision de l'Autorité de la concurrence risque de libérer le club niçois mais aussi ses supporters qui attendent l'officialisation du rachat par l'ambitieux milliardaire anglais depuis plusieurs semaines. L'OGC Nice va désormais pouvoir se donner les moyens d'atteindre ses ambitions et devenir une nouvelle place forte du football français.