OFFICIEL - Gasset quitte l'ASSE et explique les raisons de son départ

Commentaires()
Getty
Accompagné de Roland Romeyer, le désormais ex-entraîneur de Saint-Etienne a officialisé son départ et a expliqué les raisons de son choix.

"Ma mission est terminée. Je rentre chez moi", a déclaré Jean-Louis Gasset en préambule d'une conférence de presse visant à officialiser son départ de l'AS Saint-Etienne ce mardi après-midi. Accompagné de Roland Romeyer, le futur ex-entraîneur de l'ASSE a confirmé son départ en fin de saison. L'ancien entraîneur adjoint de Laurent Blanc vient mettre fin aux derniers doutes concernant son avenir, après l'annonce de son départ faite par Bernard Caïazzo ce lundi.

Arrivé à Saint-Étienne en décembre 2017, l'ancien entraîneur de Montpellier quitte le Forez après avoir qualifié les Verts pour la prochaine Ligue Europa en assurant la quatrième place au classement. "J'ai fini rincé. Quand on arrive à un âge mûr, il faut se demander quelles sont les priorités. J'ai choisi la famille, je rentre chez moi. Rien n'aurait pu me faire changer d'avis. Quand on met en balance ma famille ou quelque chose d’autre, c’est ma famille qui l’emporte", a expliqué Jean-Louis Gasset.

"Je n’abandonne pas, je ne suis plus en état. (...) Ma décision était prise depuis un moment. Je ne voulais pas déstabiliser le groupe pour arriver à notre objectif, ça c’est la première des choses. Tout le monde me demandait ce que j’allais faire. Si j’annonçais il y aurait pu y avoir une petite déstabilisation. Samedi, je ne l’ai pas annoncé après le match parce que je n’avais pas envie de plomber l’ambiance. Un soir où on est européen, où on fait la fête avec ce public, je n’ai pas envie de faire un contre-événement pour plomber tout ça", a ajouté l'entraîneur de 65 ans.

L'article continue ci-dessous

Jean-Louis Gasset a voulu attendre le meilleur moment pour annoncer son départ, et a avoué être très ému : "J’étais bien sûr dans l’émotion parce qu’on a vécu dix-huit mois magnifiques. On a souffert ensemble, mais j’avais confiance en eux. Je savais qu’on arriverait à notre objectif même si ça n’a été qu’à deux journées de la fin. Le destin voulait qu’on enfonce le clou à Geoffroy Guichard devant un public en folie. Il n’y a pas beaucoup de gens qui peuvent se vanter d’avoir une telle ambiance. Pour moi, la mission se finit en apothéose".

En revanche, l'ancien adjoint de Laurent Blanc n'a pas voulu prendre position pour la nomination de son successeur, même s'il aimerait, comme l'a évoqué L'Equipe ce mardi, que ce soit son adjoint, Ghislain Printant, qui reprenne le flambeau"Ce n’est pas moi qui vais choisir, mais il (Ghislain Printant) a un gros avantage. Il en a plusieurs. Il a déjà entraîné en Ligue 1. Il a de la bouteille et enfin il connaît le groupe par cœur. Il a les leaders avec lui".

Roland Romeyer a rendu hommage à son entraîneur de 65 ans : "C’est le plus grand entraîneur qui est passé au club depuis que je suis à Saint-Étienne (...) J’espérais qu’il allait rester. J’accepte et je respecte sa décision avec un très grand regret (...) J’ai beaucoup apprécié le travail de Ghislain Printant, qui est très aimé ici... Nous allons voir. Pour le prochain entraîneur, il est trop tôt pour faire un choix définitif. Je demanderai des conseils notamment à Jean-Louis. J’ai l’expérience de la succession de Galtier qui a été un fiasco. Mais j’ai mon idée pour prendre une décision rapidement". 

Fermer