Norvège-Nigeria 3-0 - Futur adversaire des Bleues, la Norvège déroule

Commentaires()
Getty Images
La Norvège, futur adversaire de l'équipe de France féminine, a parfaitement réussi ses débuts en s'imposant contre le Nigeria (3-0).

La meilleure joueuse du monde ne participe pas à la fête, mais l'équipe de Norvège a tout de même de l'allure, même sans Ada Hegerberg. Ce samedi soir, elle a facilement dompté le Nigeria pour son entrée en lice dans cette Coupe du monde. Un match que Corinne Diacre et les Bleues ont dû scruter de bout en bout.

Un impact physique supérieur à la Corée du Sud

Il y a d'ailleurs un parallèle entre leur victoire face à la Corée du Sud (4-0) et celle de leur prochain adversaire : dans les deux cas, la différence s'est faite en première période. Les premières minutes ont pourtant été à l'avantage du Nigeria, entreprenant dans le camp norvégien.

L'article continue ci-dessous

Mais la formation nordiste a frappé sur l'une de ses forces, les coups de pied arrêtés - comme l'équipe de France. Guro Reiten, étrangement seule sur corner, a déclenché une frappe contrée qui a débloqué la situation (1-0, 17e). Un court avantage que les Norvégiennes ont parfaitement géré avant de piquer en contre après la demi-heure de jeu.

Buteuse, Reiten - qu'il faudra surveiller comme le lait sur le feu pour sa vista - s'est ensuite muée en passeuse pour distiller une merveille d'ouverture en profondeur pour Lisa-Marie Utland, qui a été au bout avant de conclure d'une frappe puissante (2-0, 34e).

Trois petites minutes plus tard, les Norvégiennes ont définitivement tué le suspense sur un but contre son camp de la malheureuse Osinachi après un centre tendu de Herlovsen (3-0, 37e). Le rythme est ensuite retombé en seconde période, mais la Norvège aurait pu alourdir le score si Ohale n'avait pas réalisé un superbe sauvetage sur sa ligne avant l'heure de jeu (56e). Les Tricolores peuvent avoir une idée de ce qui les attend : plus de densité physique, de la vitesse et du danger sur coups de pied arrêtés. Mais elles auront les armes pour répondre au plan norvégien, contre un adversaire - privé de sa star - qui reste largement à leur portée.

Fermer