News Résultats en direct
Nîmes vs Rennes

Nîmes 3-1 Rennes - Plus mordants, les Crocos intègrent le top 10

20:57 UTC+2 09/04/2019
Nîmes Rennes L1 09/04/19
Auteurs d'une prestation aboutie marquée par des buts spectaculaires, les Nîmois l'ont emporté ce mardi, en match en retard de la 27ème journée (3-1).

Ligue 1 - Match en retard de la 27ème journée
Nîmes Olympique 3-1 Stade Rennais 
Buts : (Ripart 24'), Lybohy (40', csc), Bouanga (55') & Bobichon (72')

Pendant que les plus grosses cylindrées du continent s'affrontent dans le cadre d'une semaine sous le signe des quarts de finale de Ligue des Champions, le Nîmes Olympique, 11ème, affrontait le Stade Rennais, 10ème, ce mardi soir aux Costières, en marge du match en retard de la 27ème journée de Ligue 1. Un duel de milieu de tableau, en milieu de semaine... À première vue, rien qui ne laissait présager un savoureux spectacle. 

Sauf que les Crocodiles, généralement adroits à domicile devant leurs fervents supporters, eux, ne l'entendaient visiblement pas de cette oreille. Résultat des courses, une victoire méritée mais surtout spectaculaire (3-1), tant les ingrédients mis par les protégés de Bernard Blacquart pour l'emporter ont permis aux spectateurs de se délecter d'un match rythmé, ouvert et plaisant, marqué au passage par de magnifiques buts. Soirée parfaite ! 

Un premier acte plaisant, un second spectaculaire  

Au cours d'un premier acte très agréable opposant deux équipes joueuses et durant lequel les espaces étaient au rendez-vous, ce sont bien les Nîmois qui allumaient la première mèche en ouvrant le score par Ripart. À la 24ème minute, ce dernier trompait un Koubek qui avait déjà eu à s'employer à plusieurs reprises lors des minutes précédentes d'une tête décroisée qui allait se loger dans son petit filet. Mérité pour des locaux entreprenants. ​

Toutefois, le Stade Rennais trouvait la ressource nécessaire pour égaliser suite à un but contre son camp inscrit par le malheureux Lybohy à la 40ème minute suite à un centre tendu adressé par Del Castillo. 1-1, juste avant que l'arbitre du soir n'expulse les capitaines Benjamin André côté Rennais et Anthony Briançon côté Nimois juste avant le retour aux vestiaires, ce qui pouvait laisser présager un deuxième acte encore plus ouvert... Pour le plus grand bonheur des spectateurs. 
 

Justement, la deuxième mi-temps voyait les Crocodiles se montrer encore plus mordants. Récompensés de leur envie et de leurs efforts, le promu inscrivait un deuxième et un troisième but sur des frappes de loin. La première à la 55ème minute sur une demi-volée inspirée inscrite depuis l'extérieur de la surface par l'intenable Bouanga. Le seconde sur une frappe pure aux 30 mètres de Bobichon à la 72ème minute. Un succès de plus pour les hommes de Bernard Blacquart, face à des Rennais trop passifs et diminués pour espérer, qui leur permet de passer devant leurs adversaires du soir au classement et de s'installer dans le Top 10, à la 9ème position.