Nice, Lamine Diaby-Fadiga sort du silence

Commentaires()
Getty
Mis à la porte par l'OGC Nice suite au vol de la montre de Kasper Dolberg, l'attaquant de 18 ans s'est expliqué.

Lamine Diaby-Fadiga a beaucoup fait parler de lui ces derniers jours. L'attaquant de 18 ans qui évoluait à l'OGC Nice est le coupable du vol de la montre d'une valeur de 70 000 euros de son ex-coéquipier, Kasper Dolberg. Suite à cette révélation, les Aiglons ont décidé de licencier leur jeune attaquant, désormais sans club, ce mardi invoquant une faute grave et ne pouvant accepter de tels comportements dans son équipe.

Lamine Diaby-Fadiga va résilier son contrat avec Nice et rebondir au Paris FC

Lamine Diaby-Fadiga, formé à Nice, a publié un communiqué via ses réseaux sociaux pour s’expliquer sur son geste et faire ses excuses : "Après plusieurs jours d’une tourmente médiatique sans précédent pour moi, j’ai décidé de prendre la parole par la voie de ce communiqué. (...) J’ai porté fièrement le maillot du club de mon enfance la saison passée en Ligue 1. Je me suis malheureusement blessé durant plusieurs mois et mon retour à la compétition a de nouveau été repoussé suite à un carton rouge reçu dans un match avec l’équipe U19. Cela m’a affecté mentalement et ma situation d’échec contrastait avec la réussite et l’aura de Kasper, mon coéquipier. Je m’en suis pris à lui sans aucune raison, peut-être un peu par jalousie".

Diaby-Fadiga s'excuse auprès des supporters de Nice

Kasper Dolberg Nice 2019-20

L'article continue ci-dessous

"Plutôt que de me battre sur le terrain pour lui faire concurrence, j’ai agi lâchement envers lui. Mon acte n’était pas guidé par l’appât du gain mais par le dépit, la frustration et le sentiment d’être déconsidéré. Certes, je n’ai que 18 ans, mais mon âge n’excuse en rien ma faute. J’ai donc assumé mon geste en me présentant devant Kasper, Monsieur Fournier, Directeur Général du club, Patrick Vieira, mon coach et Dante, mon capitaine. Tour à tour, je me suis excusé auprès de chacun d’entre eux. J’ai aussi pris l’engagement de dédommager entièrement mon coéquipier en le remboursant, ce qui est désormais chose faite. Je lui souhaite beaucoup de réussite à l’OGC Nice et dans sa carrière. Peut-être nous recroiserons nous un jour sur les terrains et que cette affaire ne sera plus qu’un mauvais souvenir", a ajouté l'attaquant de 18 ans.

Kasper Dolberg s'est fait voler sa montre dans le vestiaire de l'OGC Nice

"J’aimerais avant toute chose présenter mes excuses aux supporters et amoureux du Gym. Beaucoup m’ont soutenu et accompagné avec bienveillance depuis mes débuts en professionnel, moi le jeune de la région arrivée au club à l’âge de 14 ans. (...) Leurs réactions sont à la hauteur de la déception qu’ils ressentent certainement vis-à-vis de moi (...). Désormais, je quitte le club dans lequel j’ai toujours voulu réussir et m’épanouir, ce qui est pour moi la plus grande des punitions. Je remercie tous ceux qui ont cru en moi. J’espère leur prouver un jour qu’ils ont eu raison et que je vaux mieux que cela. Ma rédemption passera par le terrain et je veux désormais me consacrer à ma passion, le FOOTBALL", a conclu Lamine Diaby-Fadiga.

Le natif de Grasse est encore jeune et a toute une carrière devant lui pour faire oublier ce malheureux évènement, mais nul doute que cette étiquette risque de lui coller à la peau durant les prochains mois, voir quelques années. Cela ne l'empêchera visiblement pas de trouver un nouveau club puisque plusieurs clubs de Ligue 2 seraient sur les rangs et notamment le Paris FC, selon L'Equipe, club qu'il devrait selon toute vraisemblance rejoindre dans les prochains jours.

Fermer