Mourinho encense Klopp après l'exploit de Liverpool

Commentaires()
Clive Brunskill
Le Special One a salué l'entraîneur de Liverpool après que son équipe ait réussi à remonter les trois buts de retard concédés au match aller.

Liverpool réalise une incroyable saison. Toujours à la lutte avec Manchester City pour remporter la Premier League, les Reds ont désormais validé leur billet pour la finale de la Ligue des champions à Madrid. La seconde finale consécutive en C1 pour Liverpool. Après la remontada face au FC Barcelone, si les joueurs reçoivent une pluie de compliments, c'est aussi le cas de Jürgen Klopp, auteur d'un travail phénoménal depuis son arrivée dans la Mersey.

Consultant sur beIN Sports, José Mourinho a confessé qu'il ne s'attendait pas à un tel scénario et a rendu hommage à Jürgen Klopp qui est selon lui le grand artisan de cette folle soirée : "Je ne m'y attendais pas, j'ai dit impossible, ce n'est rien, cela n'existe pas, j'ai dit que si c'est possible, Anfield est l'un des endroits pour rendre l'impossible possible. Mais je dois dire que pour moi, cette remontée a un nom, elle s'appelle : Jürgen".

Mourinho aime la prise de risque des Reds

Divock Origi Liverpool 2018-19

L'article continue ci-dessous

"Je pense qu'il ne s'agit pas de tactique, ni de philosophie, mais de cœur et d'âme et d'une fantastique empathie qu'il a créée avec ce groupe de joueurs. Ils ont couru le risque de terminer une saison fantastique sans rien avoir à célébrer et ils sont maintenant sur le point de devenir les champions d'Europe", a analysé l'ancien entraîneur de Manchester United au sujet de la saison des Reds tiraillés sur le fait de mettre la C1 de côté pour se concentrer uniquement sur la Premier League.

José Mourinho a été encore plus loin en flattant Jürgen Klopp dont il loue le travail à Liverpool : "Je pense que Jürgen le mérite, tu sais, le travail qu'ils font à Liverpool est fantastique. Mais je pense que c'est à propos de lui, c'est le reflet de sa personnalité, ne pas abandonner, avoir un esprit de combat, chaque joueur donne tout. Il ne pleure pas parce qu’il manque un joueur, il ne pleure pas car ils jouent 50 ou 60 matches par saison".

"Les autres entraîneurs des autres championnats pleurent, affirmant que leurs joueurs disputent trop de matches lorsqu'ils disputent 30 ou 35 matches. Tout ce que je pense aujourd'hui concerne la mentalité de Jurgen. J’espère juste que Jürgen remportera la finale de la Ligue des champions. Il a déjà perdu une finale de C1, une de Ligue Europa, mais là il mérite de s’imposer. Vraiment, je le lui souhaite", a conclu l'entraîneur vainqueur à deux reprises de la Ligue des champions avec le FC Porto et l'Inter Milan. Désormais, le technicien allemand va devoir enfin franchir la dernière marche et être sacré sur la scène européenne après plusieurs échecs en finale.

Fermer