News Résultats en direct
Ligue 1

Monaco - Cesc Fabregas pas tendre avec le niveau de la Ligue 1

18:24 UTC+2 04/09/2019
Cesc Fabregas AS Monaco 08092019
Lors d’une interview accordée à AS, le joueur de l’AS Monaco a expliqué pourquoi la Ligue 1 était en retard sur la Premier League et la Liga.

Au vu de son immense carrière, Cesc Fabregas demeure une voix qui compte dans le monde du football. Bien que ses meilleures années soient désormais derrière lui, celui qui a rejoint l’AS Monaco l’hiver dernier - avec peu de réussite pour l’instant - peut se permettre de donner son avis sur le championnat où il évolue, la Ligue 1, et ceux où il a évolué, comme la Liga et la Premier League. Et la comparaison ne profite évidemment pas à l’élite française…

Lire aussi : Strasbourg-Monaco (2-2) - Malgré Slimani, Monaco n'y arrive pas

Des "rencontres un peu folles" en Ligue 1

"D’après mon point de vue, et je parle par expérience, la Premier League et la Liga sont sur une autre planète par rapport à la Ligue 1. Mais des talents importants et individuels continuent toujours de sortir en France. Les grands clubs européens viennent recruter ici, encore et encore", a d’abord expliqué le milieu de terrain monégasque lors d’une interview accordée au quotidien espagnol AS.

Comment expliquer un tel écart ? Pour Fabregas, la raison est principalement à aller chercher dans l’aspect tactique, qui aurait grandement besoin d’être amélioré en France. "C'est une ligue très physique, avec beaucoup de contre-attaques, il n'y a pas de contrôle des matches, ce sont des rencontres un peu folles… Je pense que tactiquement, cela peut beaucoup s'améliorer", a ajouté l’ancien joueur du FC Barcelone.

Mbappé, le "crack du futur" pour Fabregas

Et si l’Espagnol estime que la domination outrageuse du PSG est un tout petit peu négative pour le championnat, il a aussi conscience que le club de la capitale possède peut-être le meilleur joueur de demain, Kylian Mbappé : "C'est clairement le crack du futur. Je pense toujours comme un milieu de terrain et j'imagine que si je l'avais devant moi j'adorerais lui faire des passes parce qu'il est rapide, explosif, mais en plus très intelligent pour se démarquer."

"Mbappé, il a un super timing. Thierry Henry et Diego Costa étaient deux cracks qui faisaient également ça. Le Parisien, on voit qu'en plus, il a faim, il sait profiter de sa puissance", a conclu Fabregas, et nul doute que le champion du monde appréciera le compliment. Il pourra peut-être lui rendre la pareille au début du mois de décembre, vraisemblablement le 1er, lorsque le PSG se déplacera à Louis-II.