Milan - Bologne (2-0), Ibrahimovic et Milan lancés sur les chapeaux de roue

Commentaires()
Milan celebrating Bologna Serie A
Getty
L’AC Milan a négocié avec succès son premier match de la saison en Serie A. Zlatan Ibrahimovic a été le héros du match avec un doublé inscrit.

Impressionnant en fin de saison dernière, l’AC Milan a attaqué le nouvel exercice sur les mêmes bases. Lors de leur première sortie en Serie A, les Rossonerri ont dominé logiquement Bologne à domicile (2-0). Déjà en grande forme, Zlatan Ibrahimovic a été l’auteur des deux buts de la partie.

Ibra carbure d’entrée

Le Suédois est devenu le plus vieux joueur à inscrire un doublé en Serie A depuis Francesco Totti. Il a trouvé la faille une première fois à la 35e minute en reprenant d’une belle tête décroisée un centre du Français Théo Hernandez. Ensuite, en début de deuxième période, il a mis à profit un pénalty obtenu par Ismaël Bennacer pour assurer le break.

L'article continue ci-dessous

Intenable à la pointe d’un schéma en 4-2-3-1, l’ancien Parisien aurait même pu s’offrir un triplé par la suite. A la 63e, après avoir été lancé en profondeur, il a contourné le gardien et n’avait plus qu’à pousser le cuir au fond. Trop excentré, il n’a trouvé que le petit filet extérieur.

La belle copie de Théo Hernandez

Hernandez a aussi manqué d’aggraver la marque en faveur des Lombards. Le Français a décoché un superbe tir de l’extérieur de la surface (76e), que le gardien de Bologne a habilement repoussé. Un sauvetage qui a précédé deux autres, mais dans le camp opposé. Tranquille durant une bonne partie du match, Gianluigi Donnarumma a dû se déployer pour sortir les tentatives de Jerdy Schouten (79e) et de Nicola Sansone (84e). A la 87e, il y a aussi eu un tir sur le poteau de l’ancien toulousain Federico Santander.

Malgré ces quelques frayeurs en fin de partie, l’AC Milan peut être content de sa première sortie de la saison. Les hommes de Stefano Pioli ont assuré sans peine les trois points mis en jeu, et avec un clean sheet en prime. Ils ont aussi constaté que leur joueur vedette restait irrésistible malgré ses 38 printemps.

Fermer