News Résultats en direct
Mercato

Mercato - Nantes : Waldemar Kita critique vivement l'OM sur le dossier Rongier

09:04 UTC+2 04/09/2019
Waldemar Kita
Le président du FC Nantes est revenu sur le transfert de Valentin Rongier à l'OM en pointant du doigt l'attitude des dirigeants marseillais.

Finalement, Valentin Rongier s'est bien engagé avec l'Olympique de Marseille malgré la fermeture du mercato le 2 septembre à minuit. Le milieu de terrain nantais a pu rejoindre l'OM en tant que joker, après des négociations délicates mais finalement concluantes avec le FC Nantes. Le joueur formé aux Canaris s'est engagé pour cinq ans avec le club phocéen.

"Marseille nous a quand même un peu manqué de respect"

Du côté des Canaris, l'amertume domine au moment d'évoquer ce dossier. Dans une interview accordée à l'Équipe, Waldemar Kita n'a pas hésité à remettre en cause les dirigeants marseillais et leur gestion de ce dossier. "Dans les affaires, on n’est pas obligés d’être d’accord mais ce n’est pas pour ça qu’on ne peut pas respecter l’autre partie. (...) À un moment donné, Marseille nous a quand même un peu manqué de respect."

L'homme d'affaires franco-polonais estime que Jacques-Henri Eyraud et Andoni Zubizarreta n'ont pas été à la hauteur de ses attentes lors des discussions pour Valentin Rongier. "Ce n’est pas comme ça qu’on fait. Je comprends qu’on puisse voir le joueur avant, s’il veut venir négocier certaines choses. Mais pas de cette façon. Ce n’est pas sérieux."

Waldemar Kita confirme ainsi que les négociations tardives avec l'OM ont bloqué en parallèle l'arrivée d'Adrien Trebel pour remplacer Rongier à temps. "Oui, c’était le garçon qu’on souhaitait absolument prendre. On n’a pas pu à cause de Marseille. C’est la raison pour laquelle on a ajouté des indemnités de pénalité." Ainsi, l'OM va payer 13 millions d'euros en plus de quatre millions d'euros en bonus, qui incluent cette fameuse somme de "pénalité".

La troisième et dernière recrue de l'Olympique de Marseille cet été sera présentée à 12h30 à la presse ce mercredi en direct du centre d'entraînement du club phocéen.