Manchester United - Liverpool (3-2), Fernandes et MU éliminent Liverpool

Bruno Fernandes, Manchester United
Getty
Manchester United a réussi le pari de se défaire de Liverpool, ce dimanche en 16es de la Cup. Bruno Fernandes a signé le but victorieux.

Une semaine après avoir ramené un nul d’Anfield en championnat, Manchester United est parvenu à prendre le dessus sur son ennemi juré pour le compte de la Cup. À domicile cette fois, les Red Devils ont dominé les Reds au terme d’un match très disputé. La différence finale a été faite par Bruno Fernandes.

Le réveil de Salah n’a pas servi

A la 78e minute de jeu, le milieu de terrain portugais a assuré la qualification pour les siens en transformant victorieusement un coup franc. D’une lourde frappe du droit, il n’a laissé aucune chance Alisson.

Les Mancuniens ont donc forcé la décision sur un coup de pied arrêté. Toutefois, leur succès est tout sauf usurpé. Ils ont livré un très beau combat, et ce alors que le début de partie ne leur était pas favorable. Mohamed Salah a donné l’avantage aux visiteurs d’une belle pichenette suite à un amour de passe de Roberto Firmino (18e).

MU ne s’est donc pas laissé déstabiliser par ce coup dur. L’équipe de Solskjaer a même su réagir presque instantanément. A la 26e minute, Mason Greenwood rétablissait la parité en mettant à profit une passe de Rashford.
Décisif sur cette égalisation, Rashford l’a encore été sur le second but. Trois minutes après le coup d’envoi de la seconde période, Greenwood lui rendait la pareille en profitant d’une grossière erreur défensive des Merseysiders. Avec beaucoup de sang froid, il permettait à MU de mener 2-1.

L'article continue ci-dessous

United a mieux terminé 

L’avance en question n’est cependant pas restée de mise très longtemps. Salah, encore lui, remettait les pendules à l’heure à la 58e, en concluant un bon mouvement de son équipe. On croyait alors Liverpool parti pour reprendre l’ascendant, mais l’équipe de Klopp n’est pas parvenue à poursuivre sur sa lancée. A l’exception d’une occasion de Salah (67e), elle n’a plus eu de possibilité de faire mal.

MU a mieux terminé et son succès est donc amplement mérité. Avec un peu plus de réussite, les locaux auraient pu breaker, puisque Cavani a touché le poteau à la 89e. Avec ce succès de prestige, United confirme son excellente forme du moment. 

Liverpool, de son côté, se trouve au fond du trou. Sa série de matches sans victoire se prolonge et avec le revers du jour, le club va connaitre une neuvième année sans la moindre coupe nationale remportée. Son dernier triomphe en FA Cup remonte à 2006. Une éternité.

Fermer