Manchester United-Barça : Messi doit rompre la nouvelle malédiction des quarts de finale

Commentaires()
(C)Getty Images
Cela fait 5 ans que Lionel Messi n'a pas été décisif à ce stade de la Ligue des champions. Cette année précisément, il est encore plus attendu.

Il est temps de dire la vérité à Leo Messi et à son équipe, convoqués cette saison pour atteindre la finale de la Ligue des champions après avoir chuté en quarts de finale lors des 3 dernières. Parce que c'est ce que le natif de Rosario a lui-même reconnu, l'été dernier, avant même que la saison ne débute, qualifiant la couronne européenne de "belle et si prisée". Mais pour récupérer le sceptre, Barcelone et Messi ont besoin l'un de l'autre.

Aucun but en quarts sur les 5 dernières années

Parce que depuis dix ans que Messi est le leader de ce club, la star est devenue indispensable pour envisager une épopée européenne. Or, le problème, c'est que son influence dans le jeu et dans le capital-buts est si forte qu'elle rime avec dépendance, ce qu'Ernesto Valverde n'a d'ailleurs pas nié la semaine passée en conférence de presse.

Et l'autre problème - majeur, pour le coup - c'est que le numéro 10 du Barça n'a plus trouvé le chemin des filets au stade des quarts de finale sur les cinq dernières saisons. C'est l'une des grandes raisons des échecs récents successifs.

L'article continue ci-dessous

messi cuartos de final ucl

Statistiques de Lionel Messi en quarts de finale de la Ligue des champions sur les 10 dernières années. Qualifications en vert, éliminations en rouge. De gauche à droite : saison, adversaire, % passes réussies, passes décisives, tirs, buts, scores cumulés.

Ce n'est pourtant pas faute d'essayer. L'année dernière, par exemple, face à la Roma, le leader technique du Barça a sensiblement augmenté son nombre de frappes par rapport aux saisons précédentes mais son taux de réussite a été nul. Muet lors de la défaite contre les Italiens au Camp Nou, et encore moins impactant au Stadio Olympico, Messi était passé à côté de sa double-confrontation contre un adversaire pourtant largement à sa portée.

Cette année, Messi n’a joué qu’un seul match avec son équipe nationale, et pas huit comme la saison précédente. Il a également moins joué avec Barcelone que la saison dernière et quand il l’a fait, il a toujours été décisif, accumulant dix buts lors des six derniers matches malgré sa douleur au pubis. De bon augure pour un Messi taille patron contre Manchester United ce mercredi.

Fermer