Manchester City - Tottenham (3-0), Gundogan et City surclassent les Spurs

Ilkay Gundogan Manchester City 2020-21
Getty Images
Man City n’a pas fait dans le détail ce samedi lors de son duel contre Tottenham. Ilkay Gundogan a éclaboussé le match par sa classe.

La vengeance est un plat qui se mange froid. Dominé par Tottenham à l’aller il y a trois mois, Manchester City a pris une savoureuse revanche sur les Londoniens ce samedi. Sur leurs terres, les Eastlands ont terrassé les hommes de José Mourinho (3-0), signant à l’occasion leur 16e succès d’affilée, toutes compétitions confondues.

Cette belle démonstration de force porte la signature d’Ilkay Gundogan. Sur la lancée de ses belles prestations récentes, le milieu allemand a été resplendissant. Et il a encore soigné sa feuille de statistiques personnelles avec deux nouveaux buts marqués.

C’est Rodri qui a donné l’avantage aux Sky Blues (22e), au cœur d’une première période où Tottenham a quelque peu fait illusion. Mais c’est bien Gundogan qui a découragé les Londoniens, avec deux coups du butoir au début du second acte. Faisant parler à la fois son sens de placement et sa qualité dans la finition, il a trompé Hugo Lloris à deux reprises. 

Gundogan assure le spectacle puis s’éclipse

Cinq minutes après l’entame de la seconde période, il s’est retrouvé à la conclusion d’un beau mouvement en une touche de balle, sur laquelle Raheem Sterling et Phil Foden étaient impliqués. Puis, un quart d’heure plus tard, il a porté le score à 3-0 en mettant à profit une magnifique passe décisive de…Ederson. Servi dans les airs par le gardien, il a su habilement de débarrasser du colosse Davinson Sanchez sur un crochet, avant de battre Lloris d’un tir croisé. C’était le show Gundogan !

L'article continue ci-dessous

La soirée de l’Allemand aurait pu être parfaite, s’il n’y avait pas eu cette blessure aux adducteurs contractée à la 69e et qui l’a contraint à céder sa place à Ferran Torres. Son visage grimaçant à la sortie du terrain n’augurait rien de bon, surtout qu’il a souvent été immobilisé par le passé à cause de ce type de blessures. 

Les Citizens vont maintenant croiser les doigts pour que le coup pris par leur homme en forme ne soit pas trop grave. Même si Guardiola a des solutions sur le banc, avec notamment le retour de De Bruyne à la compétition. Sans Gundogan, les Eastlands auraient d’ailleurs pu aggraver la marque à la 89e mais Sterling a buté sur Lloris. En première mi-temps, on notera aussi une frappe de Gabriel Jesus sur la transversale (42e).

Avec cette belle victoire, City conforte sa place de leader en Premier League. Les vice-champions d’Allemagne totalisent sept points d’avance sur leur premier poursuivant, et avec un match en retard à jouer en plus. Le titre de champion est plus que jamais à portée de mains. 

Fermer