Manchester City-Leicester 1-0, Kompany délivre Man City

Commentaires()
GettyImages
Longtemps accroché par Leicester, City s'en est remis à son capitaine pour forcer la décision et faire un autre pas vers le titre de champion.

À moins d'un faux-pas lors de la dernière journée du championnat contre la modeste équipe de Brighton, Manchester City sera encore champion d'Angeterre cette saison. Ce lundi, l'équipe de Guardiola devait bien négocier le dernier match piégeux au programme, face aux Foxes de Leicester. C'est ce qu'elle a fait, mais au bout d'une soirée particulièrement stressante. Les Eastlands peuvent remercier Vincent Kompany, qui les a libérés à vingt minutes de la fin.

L'international belge n'avait plus marqué depuis 13 mois et il a bien choisi son moment pour retrouver le chemin des filets. Tandis que son équipe pataugeait, en tournant autour d'une défense de Leicester sans jamais réussir à la contourner, le chevronné défenseur a fait la différence d'une puissante frappe de vingt mètres, avec un ballon parti se loger en pleine lucarne. Il fallait bien cela pour battre un Kasper Schmeichel, et auteur notamment d'un arrêt miraculeux une minute plus tôt devant Sergio Aguero.

Leicester ne s'est pas contenté de défendre

Le match a fini par basculer en faveur de l'équipe la plus méritante. Toutefois, il aurait aussi pu tourner pour les visiteurs. À la 63e minute, Maddison a raté une très belle balle d'égalisation, en ne cadrant pas son tir alors que son coéquipier Maguire avait fait le plus dur en traversant presque tout le terrain avec le ballon.

L'article continue ci-dessous

Leicester a craqué après avoir longtemps tenu. Vers la fin, l'équipe de Rodgers aurait pu encore recoller à la marque si le rentrant Iheanacho n'avait pas vendangé une belle opportunité à l'entrée de la surface. Si c'était allé au fond, City et son entraineur auraient amèrement regretté les nombreux essais non convertis de la première période. Et en particulier une tête d'Aguero à la suite d'un corner, et qui a échoué sur la ligne du but (33e).

Comme lors de la dernière journée contre Burnley, City a donc remporté la mise sur la plus courte des marges. Ce n'est pas glorieux mais les fans des Eastlands n'en demandent pas plus en cette fin de saison très angoissante. Ce lundi, le fauteuil de leader en PL a changé de propriétaire pour la 33e fois de la saison. Et il est fort probable que ça soit la dernière.

 

Fermer