OFFICIEL - Lyon, Bruno Genesio confirme son départ : "J'ai pris une décision dans l'intérêt du club"

Commentaires()
Getty
L'entraîneur de Lyon a annoncé ce samedi après-midi son départ en fin de saison lors d'une conférence de presse organisée pour cette occasion.

L'OL et Bruno Genesio ce sera fini en fin de saison. Comme indiqué un peu plus tôt dans la journée, l'entraîneur français a annoncé son départ à ses joueurs ce samedi matin, au lendemain de la défaite contre Nantes en Ligue 1. Ce samedi après-midi, lors d'une conférence de presse organisée par le club rhodanien pour l'occasion, Bruno Genesio, pourtant proche d'une prolongation de contrat il y a deux semaines, a confirmé son départ.

"Je rappelle que mes objectifs en début de saison étaient d'atteindre les huitièmes de la C1 et de participer à la prochaine Ligue des champions. Sur ce deuxième objectif, nous sommes encore en phase. Depuis quelque temps, je fais face à un climat négatif, pour ne pas dire plus. Je pense qu'il peut être un frein important pour l'équipe, les joueurs, le club, pour obtenir notre deuxième objectif. J'ai pris une décision, en accord avec mon président ce samedi matin, après une très longue discussion : je ne serai plus l'entraîneur la saison prochaine. Tout ceci est fait dans l'intérêt de l'équipe et du club. J'espère que tout cela permettra d'apaiser le climat autour des joueurs", a confessé Bruno Genesio.

"J'en ai informé mes joueurs ce matin. Je compte sur tout le monde pour que ce soit maintenant l'union sacrée car il faut amener le club en Ligue des champions. Pas mal de joueurs m'ont apporté leur soutien. Intenable n'est pas le mot. En interne ça se passe bien avec mon président, mon staff, mes joueurs. Ce qui est intenable c'est que par rapport à mon cas personnel on peut souhaiter la défaite du club ou que le club n'atteigne pas ses objectifs. J'ai envie de dire aux supporters, qu'ils viennent encourager leur équipe s'ils veulent avoir des matchs de Champions League l'année prochaine. On a besoin d'eux. Avec le recul, je pense que même si on était allé en finale de la coupe de France, qu'on l'avait gagné et qu'on finissait 2e, le climat autour de moi n'aurait pas changé. C'est un mal pour un bien pour le club. Le plus important est de me consacrer aux derniers mois de compétition en espérant que cette décision nous permette de gagner des matchs et d'être plus libérés", a précisé le futur ex-entraîneur de l'OL.

Une décision confirmée par l'Olympique Lyonnais dans un communiqué : "Jean-Michel Aulas et Bruno Genesio ont eu un long entretien ce matin au cours duquel Bruno Genesio a proposé de renoncer à l’éventualité de prolonger son contrat d’entraîneur pour créer un élément psychologique qui permette à l’équipe de rebondir dès le match de vendredi soir au Groupama Stadium contre Angers. Jean-Michel Aulas a accepté la décision de Bruno Genesio qui a montré une nouvelle fois être guidé par le seul intérêt de l’Institution et qui espère permettre ainsi à ceux qui contestaient la prolongation de son contrat d’être aussi derrière le club vendredi soir. Le club remercie Bruno Genesio pour sa décision qui témoigne de son réel sens des responsabilités. Il compte maintenant sur l’ensemble des joueurs et du staff pour démontrer leurs immenses qualités et affirmer ce même sens des responsabilités dans un sprint final qui doit permettre à l’OL, avec le soutien de ses supporters, de terminer sur le podium de Ligue 1".  

Bruno Genesio était tout proche d'une prolongation de contrat, mais depuis la conférence de presse après la défaite contre Rennes en demi-finale de la Coupe de France pour annoncer le rétropédalage de Jean-Michel Aulas concernant son avenir, l'Olympique Lyonnais s'est incliné à deux reprises en Ligue 1 contre Dijon et Nantes. L'OL est actuellement troisième avec cinq points de retard sur Lille, six points d'avance sur l'ASSE et huit sur l'OM, avec un match de plus que l'ensemble de ses concurrents.

Ancien joueur de l'OL, puis adjoint de Rémi Garde et Hubert Fournier, Bruno Genesio est à la tête de l'équipe première depuis décembre 2015 et l'éviction d'Hubert Fournier en raison de mauvais résultats. À la tête de l'OL, Bruno Genesio a connu des hauts et des bas parvenant à hisser son équipe à la deuxième place en 2016, à la quatrième la saison suivante et à la troisième en 2018. Désormais, Bruno Genesio va tenter de quitter le club la tête haute en accrochant une place sur le podium afin de permettre à l'OL de disputer la prochaine Ligue des champions.

Fermer