News Résultats en direct
Super Coupe de l'UEFA

Liverpool - Chelsea 2-2 (5-4, tab) - Liverpool s'adjuge la Supercoupe d'Europe au bout du suspense !

23:50 UTC+2 14/08/2019
FC Liverpool FC Chelsea
Liverpool a ajouté un nouveau titre à sa vitrine en domptant Chelsea aux tirs aux but (2-2, 5-4 tab) en finale de la Supercoupe d'Europe.

Les amoureux de football débutent leur campagne européenne comme ils avaient quitté la précédente, par un choc so british. Liverpool, qui avait dompté Tottenham en finale de la Ligue des champions (1-0), et Chelsea, qui avait laminé Arsenal pour s'adjuger l'Europa League (4-1), se retrouvaient ce mercredi soir dans la chaleur d'Istanbul pour la traditionnelle Supercoupe de l'UEFA.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce choc anglais arbitré par la Française Stéphanie Frappart n'a pas déçu. Il y a eu du rythme, de l'engagement, du suspense et des tendances fortes. On pourrait presque fractionner cette rencontres en deux tant les Reds et les Blues ont affiché un visage distinct d'une mi-temps à l'autre.

Chelsea a impressionné

L'équipe de Jürgen Klopp abordait pourtant ce match avec le costume de grand favori, d'autant que ce Chelsea version Frank Lampard restait sur une défaite sèche et amère contre Manchester United pour ses débuts en Premier League (4-0). Mais à la surprise générale, ce sont bien les Blues qui ont imposé leur domination durant le premier acte, sous l'impulsion d'un N'Golo Kanté aussi présent à la récupération du ballon que précieux dans son utilisation. Après une alerte de Salah (16e), Giroud a répondu directement (17e) avant que Pedro, toujours entreprenant, n'expédie un missile sur la barre (23e).

La pression s'est accentuée, et Chelsea a logiquement débloqué la situation grâce à Olivier Giroud, à la conclusion d'une belle attaque rapide où l'Américain Christian Pulisic a fait parler sa qualité de passe (0-1, 36e). Intenable, l'ancien joueur de Dortmund a même cru faire le break avant la pause mais son but a été refusé pour une position de hors-jeu (42e).

Liverpool avait besoin d'un déclic, vraiment. Il interviendra à la mi-temps avec l'entrée du classieux Firmino, couplée à un discours certainement musclé de Jürgen Klopp. Presque instanément, le Brésilien a été décisif en servant Sadio Mané sur un plateau pour le but de l'égalisation (1-1, 46e). Tout était à refaire pour Chelsea, qui a alors dangeureusement reculé. Et il a fallu un Kepa Arrizabalaga des grands soirs pour que le vice-champion d'Angleterre ne repasse pas devant. Face à Henderson, d'abord (56e), puis Salah et Van Dijk sur une action bouillante (75e), le gardien espagnol a sauvé les Blues.

Adrian - Abraham, duel en deux rounds

Les lignes se sont encore étirées dans une fin de match animée, mais Chelsea, qui a repris des couleurs, n'a pas retrouvé le chemin du but. Pour la quatrième fois en cinq ans, cette Supercoupe européenne devait se décider en prolongations. Malgré l'usure physique, les deux formations anglaises ont continué à faire le show. Sadio Mané a redonné l'avantage aux Reds sur un nouveau service de Bobby Firmino (2-1, 95e). Mais dans la foulée, le club de la Mersey a concédé un penalty évitable sur une sortie mal maîtrisée d'Adrian devant la flèche Abraham - penalty que Jorginho a transformé sans trembler (2-2, 100e).

Dans cette affaire, c'est bien Chelsea qui a été le plus proche de la victoire. Abraham, encore, a manqué la balle de match (104e), avant que le remplaçant d'Alisson Adrian ne se rattrape de son erreur devant Mason Mount (113e). Le match s'est terminé aux tirs aux buts après un dernier frisson de Pedro (114e). Et à ce petit jeu-là, ce sont finalement les Reds qui ont eu le dernier mot, à la faveur d'un Adrian revanchard devant Abraham, devant un Klopp caché sous la visière de sa casquette. Longtemps catalogué comme un loser magnifique, le charismatique allemand empile les trophées, désormais. Son club lui ressemble toujours plus. Et il faut croire, 14 ans après la plus belle finale de son histoire, que Liverpool aime définitivement Istanbul...