News Résultats en direct
Ligue 1

Lille-Bordeaux (3-0), un LOSC impérial s’impose et monte sur le podium

19:33 UTC+2 26/10/2019
Benjamin Andre Lille Bordeaux Ligue 1 26102019
Devant son public, Lille a dominé avec brio Bordeaux ce samedi, retrouvant une place dans le trio de tête du classement.

Battu par Toulouse le week-end dernier, le LOSC s’est remis dans le droit chemin cette semaine. Un électrochoc s’est opéré. Après la prestation encourageante contre Valence, mercredi en Ligue des Champions, les Nordistes ont encore élevé leur niveau de jeu et pris logiquement la mesure des Girondins de Bordeaux. Une démonstration de force qui leur permet de retrouver la troisième place du classement.

Mbappé doit-il quitter le PSG pour gagner le Ballon d'Or ?

À domicile, là où ils se montrent souvent intraitables (seulement deux points abandonnés depuis le début de l’exercice), les Dogues ont mis un point d’honneur à vite éteindre les velléités adverses. Durant la première période, ils n’ont presque pas laissé les Aquitains respirer et l’écart de 1-0 qu’il y avait à la pause n’était pas cher payé au vu de la mainmise imposée.

C’est Benjamin André qui a donné l’avantage aux siens en trompant Benoit Costil d’une belle frappe enveloppée de l’extérieur de la surface (22e). L’ancien rennais a profité d’une relance manquée des visiteurs, et c’était la conséquence du pressing intense imposé par les Dogues. Disposés en 3-4-3, ils ont dominé outrageusement, même après avoir ouvert la marque.

Le LOSC sérieux jusqu’au bout

Le LOSC a été souverain, mais il a dû cependant attendre l’heure du jeu et un pénalty sifflé en sa faveur pour pouvoir doubler la mise. Laurent Koscielny a commis l'irréparable, et c'est le Turc Yusuf Yazici a transformé la sentence (62e), alors qu’André (44e) et Osimhen (56e) avaient manqué le break dans le jeu. Ce dernier est ensuite sorti sur blessure, avec un coup pris aux adducteurs, et c'était la seule ombre au tableau de ce succès lillois.

Face à des Bordelais inoffensifs bien que plus appliqués au retour des vestiaires, les Nordistes ont continué à pousser jusqu’au coup de sifflet final. Un sérieux louable et pour lequel ils ont été récompensés par un troisième but. L’expérimenté Loïc Rémy a parachevé le succès des siens suite à une belle action individuelle, ponctuée par une frappe limpide à l’entrée de la surface. C’était le coup de grâce. « On a été battus et dominés dans tous les domaines. Sur le résultat, il n’y a rien à dire. On est tombés sur des plus forts. On n’a pas su résoudre les problèmes qu’ils nous ont offerts », constatait avec amertume Costil après le match au micro de Canal+.