News Résultats en direct
Ligue des champions

Lille 0-2 Ajax - L'écart était trop grand pour les Dogues

22:53 UTC+1 27/11/2019
Hakim Ziyech Ajax 2019-20
Défait par l'Ajax Amsterdam ce mercredi soir (0-2), Lille est tombé sur meilleur que lui, et peut dire adieu à toute Coupe d'Europe cette saison.

Dernier du groupe H avec un maigre point au compteur, le LOSC était d'ores et déjà distancé dans la course à la qualification pour les phases finales. Toujours en quête de leur premier succès en C1 cette saison, les Dogues sont tombés sur meilleurs qu'eux ce mercredi soir face à l'Ajax Amsterdam, une équipe qui avait été dans le dernier carré de la compétition lors de la campagne précédente et qui s'était déjà imposée 3-0 lors du match aller. 

L'Ajax n'aura eu besoin que de 2 minutes pour boucler l'affaire 

Si l'aller avait été un calvaire pour les hommes de Christophe Galtier, le retour n'a guère été plus simple. Menés au score dès l'entame par des Néerlandais inspirés à l'image d'un Hakim Ziyech facile au moment d'ouvrir le score du pied gauche (0-1, 2e), les locaux, vraisemblablement sonnés, n'ont jamais semblé en mesure d'inverser la tendance face à leurs supporters, venus nombreux malgré une campagne européenne totalement manquée et dénuée de succès. 

Seul Victor Osimhen parvenait non sans mal à causer quelques soucis à l'arrière garde pourtant expérimentale des visiteurs, mais c'était globalement bien trop peu. En face, si le jeu de l'Ajax Amsterdam n'a pas toujours été aussi bien huilé qu'à l'accoutumée, la supériorité technique et tactique des Hollandais, elle, ne souffrait d'aucune discussion. Sans forcer et en dictant le rythme à son aise, la formation de Dusan Tadic doublait logiquement la mise à l'heure de jeu, moment où Quincy Promes, à la réception d'une merveille de centre d'Hakim Ziyech, encore lui, n'avait plus qu'à mettre son pied en opposition pour tromper Mike Maignan (0-2, 59e). 

En fin de rencontre, le LOSC se procurait une énorme occasion à la 70e, mais se heurtait à un André Onana tout simplement impressionnant, lui qui réalisait une double parade de très haute volée pour empêcher les locaux de réduire l'écart. Un écart qui aurait pu être encore plus large si le troisième but inscrit par Hakim Ziyech n'avait pas été refusé par la VAR pour une main du Marocain, mais qui était de toute façon bien trop grand pour les Français ce soir.