Le tacle de Didier Quillot à Javier Tebas

Commentaires()
GETTY
Lors de l'évènement ThinkFootball2019, le directeur général de la LFP s'est fendu d'une blague provocatrice à l'endroit du président de la Liga.

S'il avait des interrogations concernant la célébrité dont il jouit en France depuis ses sorties incendiaires à l'encontre du PSG, l'Espagnol Javier Tebas n'en a certainement plus désormais. Le responsable de la Liga ibérique a tout fait pour se faire connaitre auprès de ses homologues français et ces derniers ne se privent plus désormais pour le tailler et lui rendre la pareille quand l'occasion se présente.

Ce jeudi, c'est Didier Quillot, le directeur général de la LFP, qui a cité Tebas lors d'une intervention en public. Et ce n'était pas pour le mettre en valeur. Des propos qui ont provoqué l'amusement et les applaudissements de l'ensemble de l'assistance ou presque.

L'article continue ci-dessous

"Je remercie Martina Olivas – la directrice député de LaLiga- d'être venue cet après-midi à Paris pour assister au ThinkFootball 2019.C'est dommage que Javier Tebas ne soit pas venu. On a beaucoup parlé de lui cet après-midi mais on ne l'a pas vu. C’est dommage qu'il ne soit pas venu à Paris, car on aurait pu parler ensemble de l’endettement du foot espagnol…", a lâché avec humour Quillot.

Pour rappel, si Tebas s'est fait autant d'amis de ce côté-ci des Pyrénées c'est parce qu'il pousse de toutes ses forces pour que le meilleur représentant du football français soit suspendu par l'UEFA et exclu des compétitions européens. Il n'hésite pas non à employer un langage vulgaire pour décrire la politique du PSG, qui selon lui enfreint toutes les règles.

Enfin, Tebas s'est attaqué à Nasser Al-Khelaifi, en demandant à ce que ce dernier ne siège pas au sein de l'UEFA. Des recommandations qui sont restées lettre morte, puisque le dirigeant qatari vient tout juste d'être élu comme représentant de l'ECA (European Association Clubs) au comité exécutif de l'instance continentale.

Fermer