Le Havre, Wantiez : "On aurait été mal à l'aise d'envoyer un joueur du PSG à l'hôpital"

Getty

Le Paris Saint-Germain a signé un retour remarqué pour son premier match post Covid. Le club de la capitale s'est très facilement imposé face à Le Havre en match amical. Le PSG a tout simplement balayé le club de Ligue 2 (9-0) avec des buts de Mbappé, Icardi, Neymar et Sarabia notamment. Le champion de France en titre se prépare sérieusement pour le Final 8 de la Ligue des champions, bien que certains doutent de la qualité de l'adversité opposée au club de la capitale.

Le Havre - Paul Le Guen a été scotché par le niveau du PSG

Au micro de RMC, le directeur général de Le Havre, Pierre Wantiez, a assuré qu'il n'y avait aucune consigne de la part de son entraîneur pour lever le pied face au PSG : "Paul (Le Guen) avait été très clair avec les joueurs: on s’engage. Respecter le PSG, c’est aussi jouer. Mais on s’engage dans la limite de ce qu’est un match de préparation. On aurait été mal à l’aise si ce matin on avait envoyé un joueur du PSG à l’hôpital, ça ne nous aurait pas plu".

"Personne n'a été ravi d'en prendre neuf"

Kylian Mbappe Mauro Icardi Le Havre PSG Friendly 12072020

L'article continue ci-dessous

Le dirigeant du club de Ligue 2 a ajouté que le club de la capitale n'a pas non plus donné de consigne particulière concernant l'intensité de la rencontre : "Y avait-il la consigne de lever le pied ? Pas du tout. La seule demande du PSG, elle était d’ordre sanitaire, sur les précautions par rapport à tous les joueurs en terme de tests. Toutes les personnes présentes au bord du terrain, ou dans la zone vestiaire au sens large, avaient été testées contre le Covid".

PSG - Pablo Sarabia : "J’essaye de gagner ma place chaque jour"

"Le Paris Saint-Germain ne nous a rien demandé sur le sujet. La seule exigence a été de jouer avec leurs ballons. Je vais être clair sur le sujet, si on avait joué l’OL, on aurait eu la même attitude. Au-delà de ça, les joueurs se respectent. Mais je le redis, personne n’a été ravi d’en prendre neuf dans le vestiaire", a ajouté le directeur général de Le Havre. Pierre Wantiez est heureux d'avoir accueilli le premier match avec du public post Covid.

"Le premier match avec du public ? C'est une pression relative, ce qui est important c'est qu'on donne le signal, je ne sais pas si je peux dire, au monde du football, on était conscient de ce qu'on pouvait produire et cela va peut-être permettre à d'autres clubs en France de retrouver du public. Nous on milite depuis le début à Le Havre pour respecter les décisions, ceux qui ont décrété qu'il ne fallait plus jouer, on l'a subi et on l'a respecté. Mais on pense maintenant qu'il faut tourner la page et raisonnablement avancer", a conclu le dirigeant de Le Havre.