News Résultats en direct
Ligue 1

La maîtrise de Bordeaux, Brest et Nantes au finish, la révolte d'Angers : ce qu'il faut retenir de cette 3ème journée de Ligue 1

21:59 UTC+2 24/08/2019
Dijon Bordeaux
Bordeaux, Brest et Nantes ont signé leur premier succès de la saison ce samedi soir. Humilié à Lyon, Angers s'est révolté contre Metz.

Il faudra attendre encore un peu avant de tirer des conclusions, mais les Girondins de Paulo Sousa ont enfin signé une victoire consistante (2-0) - la première de cette saison 2019-20. Le niveau de l'opposition leur a également facilité la tâche, tant le DFCO a paru emprunté offensivement à Gaston-Gérard.

Bordeaux en toute sérénité

Privé de Tavares et Jeannot, l'équipe de Stéphane Jobard a encaissé deux buts aux pires moments dans ce match. Le premier est l'oeuvre du Sud-Coréen Hwang, auteur d'un enchaînement de grande classe et d'une frappe limpide après un bon travail de Kalu (0-1, 12e). Et le second, dès le retour des vestiaires, a été signé Benito, laissé seul sur un corner pour placer une reprise astucieuse après un cafouillage (0-2, 47e). Entre temps, les Girondins ont plutôt bien géré leur affaire, ne laissant que quelques miettes aux Dijonnais en première période.

Après le repos, le DFCO s'est montré encore plus stérile offensivement. Seul le remuant Jules Keita est parvenu à créer quelques brèches pour l'équipe bourguignonne. Un bilan bien trop insuffisant pour percer une défense à 5 articulée autour d'un Laurent Koscielny serein. Porté par ses recrues, les Girondins lancent donc leur saison.

Cette fois-ci, Brest a tenu

L'autre bonne opération du soir est à mettre à l'actif de Brest, drivé par l'ex-entraîneur de Dijon, Olivier Dall'Oglio. Sur leurs deux premiers matches, les Bretons avaient livré une copie très intéressante dans le contenu, mais ils n'étaient pas parvenus à conserver leur avantage au score. Opposés à Reims, ils se sont offert un tout autre scénario en débloquant la situation au finish contre une équipe bien rodée (1-0). C'est le buteur Gaëtan Charbonnier qui a enfilé le costume du héros d'une tête plongeante parfaite à trois minutes de la fin (1-0, 87e). Un premier succès salvateur pour une équipe de Brest sans complexe, qui cherchera à confirmer son bonnes dispositions. Il faut aussi noter la courte interruption du match pour des chants à caractère homophobe.

La révolte d'Angers

Décomplexé, l'autre promu, Metz, l'était également avant d'aborder son déplacement à Angers. Mais à six jours de la réception du PSG, les Lorrains n'ont pas confirmé leur belle victoire contre Monaco (3-0). Le SCO a en effet livré une belle réaction après son humiliation à Lyon (6-0). Il faut dire que l'ouverture du score rapide d'El-Melaili a rapidement plombé les Grenats (1-0, 3e), tout comme le but du break juste avant la mi-temps signé Santamaria (2-0, 43e). Angers a donné un peu plus d'ampleur au score en inscrivant un troisième but en fin de rencontre signé Alioui (3-0, 67e).

Nantes lance aussi sa saison

Enfin, Nantes a récolté un précieux succès sur la pelouse d'Amiens (2-1) grâce à un coaching gagnant de Christian Gourcuff. Moses Simon, entré en jeu, a donné la victoire au Canaris d'un extérieur du pied parfait (85e). Avant cela, Nantes avait fait la course en tête après l'ouverture du score de Koulibaly (54e), mais Amiens avait refait surface par Zungu (72e). Nantes, onzième, amorce une bonne série.